Actualité générale.Actualités

L’INCUBATEUR D’ENTREPRISE DE L’ÉCOLE DES MINES D’ALÈS : UNE 1ÈRE MONDIALE À 7000 MÈTRES D’ALTITUDE…

ECOLE DES MINES ALES

 

 

Les alpinistes français, qui viennent de réaliser l’ascension de l’ACONCAGUA (Argentine – 7 000 mètres), étaient équipés de nouveaux capteurs physiologiques communicants.

 

Mis au point par une société née dans INNOV’UP, l’incubateur de l’École des Mines d’Alès, ces outils de télémesure seront désormais utilisés pour renforcer la sécurité de certains professionnels exposés à des dangers ainsi que pour surveiller à distance les constantes physiologiques des personnes isolées.

 

L’entreprise qui va produire ces capteurs communicants à l’échelle industrielle, BODYSENS, a été fondée fin 2009, après avoir passé 2 ans à l’incubateur de l’École. Depuis sa création, la société BODYSENS a créé 5 emplois.

L’aide de l’incubateur INNOV’UP a été déterminante, notamment en matière de prototypage électronique et mécanique ainsi que pour le soutien logistique.

 

Les porteurs du projet, qui étaient soutenus par les laboratoires de recherche de l’École des Mines d’Alès (système d’Aide à la Décision), bénéficiaient aussi des conseils personnalisés d’une chargée d’affaires d’INNOV’UP : Christine CERRUTI.

 

INNOV’UP : 90 % des entreprises sont pérennes

Créé en 2007, INNOV’UP résulte du rapprochement de 2 organismes spécialisés dans l’aide à la création d’entreprises innovantes (l’incubateur de l’École des Mines d’Alès et le Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation de Nîmes, lui-même créé par la CCI de Nîmes).

En 4 ans, INNOV’UP a accompagné 83 projets d’entreprises innovantes dont 26 ont abouti à la création d’une start up implantée en Languedoc-Roussillon.

La pérennité à 3 ans de ces jeunes entreprises dépasse 90 %. Le montant des capitaux levés auprès de financeurs privés atteint 7,6 millions €.

 

Aux porteurs de projets, INNOV’UP apporte 5 services principaux :

1/ des conseils pour établir le plan d’affaires et rechercher des financements

2/ l’appui scientifique et technique des 3 laboratoires de recherche de l’École des Mines d’Alès (matériaux, informatique et environnement) et de ses 2 plateformes technologiques (mécatronique et risque)

3/ des formations pour démarrer son projet et consolider ses connaissances

4/ des solutions logistiques et immobilières pour héberger le projet, puis l’entreprise

5/ un financement pour se consacrer pleinement à son projet

 

INNOV’UP, incubateur de l’École des Mines d’Alès, a accompagné depuis 2008 83 projets de création d'entreprise. 26 ont été réellement créées qui ont levé 7,6M€ de capitaux.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité