Actualité générale.Actualités

BILAN DES DÉROGATIONS POUR FERMETURE TARDIVE, ACCORDÉES A TITRE EXPÉRIMENTAL, AUX BARS IMPLANTÉS DANS LE CENTRE-VILLE DE NÎMES

Ce mercredi 20 juillet 2011, le Préfet du Gard, Hugues Bousiges, réunira des représentants de la Ville de Nîmes, de la Direction Départementale de la Sécurité Publique, de l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière du Gard, de l’association Nîmes sans bruit et du comité de quartier de l’écusson pour dresser le bilan des dérogations pour fermeture tardive, accordées à titre expérimental, aux bars implantés dans le centre-ville de Nîmes.

Pour mémoire, la préfecture du Gard a accordé deux soirs par semaine, pour une durée limitée, des dérogations pour fermeture tardive aux bars du centre-ville de Nîmes.

Le vendredi et le samedi, les bars titulaires de cette dérogation pouvaient fermer à 2 heures, contre 1 heure les autres jours de la semaine.

En contrepartie, les responsables de ces établissements s’étaient engagés à arrêter la diffusion de musique à 1 heure du matin et à se conformer à la réglementation en vigueur.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité