EconomieEconomie.

LA CAISSE DU RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS – RSI LANGUEDOC-ROUSSILLON MET EN GARDE LES COMMERÇANTS ET CRÉATEURS D’ENTREPRISE DE LA RÉGION

rsi.gif

 

 

La caisse du Régime Social des Indépendants - RSI Languedoc-Roussillon - met en garde les commerçants et en particulier les créateurs d'entreprise, sur les pratiques de sociétés homonymes du RSI qui émettent actuellement dans notre région des appels à cotisation et bulletins d'adhésion pouvant induire les indépendants en erreur.

 

Ces services facultatifs peuvent susciter la confusion des assurés du RSI. Assurez vous que les courriers que vous recevez proviennent bien du Régime Social des Indépendants !

 

Les sociétés qui effectuent ce démarchage sont le "Répertoire des Sociétés et des Indépendants" (RSI) et "Société de Référencement sur Internet" (SRI).

 

Les courriers envoyés par ces sociétés ne proviennent en aucun cas du "Régime Social des Indépendants" (RSI). Les courriers n'ont aucune relation avec la mission de protection sociale obligatoire, couvrant l'assurance maladie et l'assurance vieillesse des indépendants.

 

D'autre part, les travailleurs indépendants sont susceptibles de recevoir des appels de personnes se présentant comme salariés du RSI et qui, prétextant la mise à jour des fichiers, cherchent à obtenir : adresse personnelle, coordonnées bancaires, numéro de sécurité sociale, etc.

 

Le RSI n'est absolument pas à l'origine de ces demandes et recommande fortement à ses adhérents de ne répondre à aucune question de ce type.
Source : CCIT de Montpellier (plus d'informations et démarches ICI)

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité