Nîmes

1ERE ÉDITION DE LA BIENNALE IMAGES ET PATRIMOINE A NÎMES, DU 21 OCTOBRE AU 06 NOVEMBRE 2011 : PROGRAMME COMPLET !

 

 

 

L’association Passages de l’image organise la première Biennale Images et Patrimoine à Nimes.

 

Sur la thématique de l’espace public, la manifestation questionne les relations entre représentations artistiques et le patrimoine architectural.

 

Au menu une vingtaine d’expositions, des projections de films et de courts métrages, de l’art contemporain éphémère, des conférences et ateliers ainsi qu’une occupation de l’espace Urbain de la ville de Nîmes.

 

La période entre le 21 octobre et le 6 novembre 2011 concentre l’ensemble des temps forts. Les expositions resteront ouvertes jusqu’au 15 janvier 2012.

 

Il s’agit d’un événement pour tous publics qui s’inscrit sur un plan local auprès de la population de Nîmes et de son agglomération, mais vise à terme une lisibilité nationale, voire internationale.

 

A travers des expositions photographiques, des diffusions de films, des installations d’art éphémère, des interventions de danses contemporaines, de hip hop, d'acrobaties urbaines et de graph, des conférences, des nouvelles cartographies, des ateliers pédagogiques et des visites guidées, des ateliers de création photographique, et un salon du livre patrimoine et architecture, la BIP s’attachera à présenter de façon générale la relation qui lie les représentations artistiques au patrimoine architectural.

 

Dirigée par un comité artistique composé de professionnels du patrimoine et de l’architecture, de l’image fixe, de l’art contemporain, des cultures urbaines et du cinéma, la BIP a défini « L’espace public » comme première thématique.

Les critères de sélection des expositions, films et autres éléments de la programmation, mettent la qualité et l’excellence des propositions en avant, comme les publics sont en droit de l’attendre.

 

L’événement est porté par l’association Passages de l’Image (Nîmes), qui fédère et coordonne les structures opératrices, ainsi que les budgets et les demandes de subventions nécessaires au lancement et au développement du projet.

 

Programme d’activités :

- 20 expositions et dispositifs dédiés à l’image (NegPos, RESzone),

- diffusions de films et courts métrages, (Images de Ville, Lowave)

- circuit d’art éphémère dans cinq lieux publics (Passages de l’image, NegPos),

- interventions danse contemporaine et cultures urbaines (Da Storm, Métabolisme Parkour, Trama Luna),

- cinq conférences liées à différentes problématiques posées par l’utilisation et la mise en scène de l’espace public

(CAUE, Université, Barreau de Nîmes, UPP…),

- ateliers pédagogiques (CAUE, NegPos),

- visites guidées (CAUE, NegPos),

- regards sur une commune (Marguerittes) de l’agglomération de Nîmes Métropole (NegPos)

- salon du livre patrimoine et architecture (Coupole des Halles/Fnac),

- lancement du livre « Regards sur mon espace public », images réalisés par les lycéens des départements du Gard, de l’Aude et de l’Hérault (CAUE, NegPos).

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

 

 


Vendredi 21 octobre 2011 à partir de 18h00 à l’Hôtel Boudon, 4 rue de Bernis : Soirée d’inauguration

 

 

- Projection de vidéos du label Lowave

 

- Diaporama des projets architecturaux diffusés en 2010 et 2011 sur le site Designboom.com

 

- Intervention sonore de Nicolas Larouzière and guests.

 

 

 


Vendredi 21 au dimanche 23 octobre 2011 : Installations

 

 

En soirée le vendredi 21 et samedi 22 octobre 2011

 

- projections dans les rues de l’Ecusson par l’artiste berlinoise Josephin Boettger

Josephin BOËTTGER, qui ouvre le bal dès vendredi 21 et samedi 22, par les projections de son travail dans les rues de l'Ecusson (localisation à suivre sur le site de la BIP). Née en 1965, elle vit à Hambourg où elle obtient en 2002 le diplôme de communication visuelle de la HfbK Hamburg. Elle expose régulièrement en Allemagne et à l’étranger. Elle diffusera TRUST and TRY, court métrage de 7.55 min, et TRAPEZ II, un court en N/B de 6.22 min. Deux de ses réalisations dans lesquelles le collage et la chronophotographie dessinent un hommage dynamique à l'absurdité du développement de la ville....

 

Samedi 22 octobre 2011

- de 14h00 à 17h00, Puits Couchoux, rue du Puits Couchoux

Cultures urbaines avec Da Storm. Da Storm est née en 2005 de la volonté d’un rappeur (Verbal) et d’un DJ (Dj Seth) de développer la culture Hip Hop dans le département du Gard et sur la ville de Nîmes. Elle œuvre à la démocratisation des cultures urbaines par plusieurs moyens: émissions de radio (Radio Système, Raje...), ateliers d’écritures et de rap au sein des centres sociaux et d’établissements scolaires (collèges, lycées...), et organisation d’événementiels (concerts, battle de danse, soirées dj...). Toutes les disciplines du Hip Hop y sont représentées, et depuis 2007, Da Storm organise également le festival Tout Simplement Hip Hop, qui voit la ville de Nîmes revêtir son baggy et retourner sa casquette pendant quelques jours. Après leur brillante organisation de la BOTTY aux arènes de Nîmes et avant leur rituelle prestation à l'Orloj, DA STORM et le festival Tout Simplement Hip Hop participent à l’inauguration de la BIP.

 

- En soirée, salle voûtée du Foyer Albaric, 27 rue Jean Reboul, PIB'ARTY avec les projections des collectifs Tendance Floue et Le Bar Floréal + Dj’s

 

Samedi 22 et dimanche 23 octobre 2011

 

- Cour de l’Orloj, place de l’Horloge, installation d’Isabelle de Scitivaux: statues fil de fer sur une thématique de Capoiera. Installée à Nîmes, cette artiste travaille des sculptures en fil de fer, d'aluminium, de rotin. Elle réalise notamment des créations pour vitrine et modelmaking: on peut citer des interventions remarquées pour Lafuma ou Printemps Haussmann. Grand ou petit format, son travail étonne toujours par sa précision et son impact. Cette dernière production sur la thématique de la copeira fait écho à son intervention pour Lafuma. Isabelle de Scitivaux en grande prétresse fildefériste du sport et des animaux, son autre sujet de prédilection? A découvrir ou redécouvrir dans le temple de la jeunesse nîmoise.

 

- Cloître du Musée archéologique, BD Amiral Courbet, installation sonore interactive de Guy-Jean Maggio.

Premier prix du Conservatoire de Rabat en 1974, Guy-Jean Maggio s’installe à Nîmes où il crée sa propre école de musique, qui prospère toujours. Il dirige aussi aujourd’hui celle de Beaucaire. Après un cursus de composition en musique électroacoustique au Conservatoire de Nîmes, il se met à compose et enregistrer un peu partout en Europe. En 1992 il entre à l’IRCAM, le fameux institut national de recherche en musique électroacoustique. Ses recherches personnelles ont conduit à l’élaboration de Traces, une composition sur laquelle interagit le public, à l’aide d’un clavier de sons. C’est la poursuite de cette expérience qui est proposée au public nîmois au cloitre du Musée archéologique.

 

- Hôtel Boudon, 4, rue de Bernis : tableaux king size de Albert Martin et pièce musicale de Nicolas Larouzière autour de l’opéra de Berlioz « Harold en Italie », totems de Claude Corbier

 

Albert Martin  :

Né à Salon de Provence (Bouches du Rhône).

Beaux Arts à Aix en Provence puis à l’ Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris.

Grand Logiste au Grand Prix de Rome.

Elève de J. Souverbie, H.G Adam, Rohner.

Participe à la 2ème Biennale d'Art Moderne de la ville de Paris.

Enseigne le dessin pendant 2 années lycée Saint-Exupéry de Mantes la Jolie.

Secrétaire Général puis Président de la Fédération Nationale des Métiers Graphiques de 1976 à 1986.

Formation professionnelle. Conseiller à l’enseignement technologique.

Lauréat de la Fondation Paul Ricard.

Fresques dans la Chapelle Saint Roch à Eyguières.

Réalisation d'un monument dans le cimetière paysager de Mouans-Sartoux (06).

Attaché à la conservation du Château de Mouans-Sartoux.

Réalisation des fresques de la Chapelle de la colline des Mourgues à Villeneuve Lez Avignon.

Fresque sur le parvis des Arènes de Générac (30).

Participe à de nombreuses manifestations d’expression picturale « in situ ».

Crée en partenariat avec le Syndicat Des Vignerons de l’Appellation des Costières de Nîmes l’association des A. O. C. (Artistes Originaux des Costières).

Vit et travaille à Nîmes dans le Gard.

http://albert.f.martin.pagesperso-orange.fr

 

Claude Corbier :
Photographe de formation, Claude Corbier sort volontiers du champ traditionnel pour donner libre court à d'autres expérimentations plasticiennes. C'est ainsi que le statuaire sous forme de totems imprimés ou peints recto/verso deviennent son support favori depuis quelques années. Fidèle à son travail habituel de collage/fusion/assemblage, il donne un nouveau souffle et surtout un espace particulièrement original à son expression

http://www.claudecorbier.com

 

Nicolas Larouzière :

Nîmois, cet élève du Conservatoire de Nîmes en section électroacoustique multiplie les collaborations extérieures, tout en travaillant avec un noyeau dur d'étudiants. Ce passionné ne craint aucune ouverture , comme on le voit dans cette approche d'une oeuvre de Berlioz.

http://www.terenihn.net/

 

- Nemausus, Av du Maréchal Leclerc

Installation "Entre-vues" de Daphné Brottet sur l’esplanade

Pièce in situ à Nemausus I, résidence HLM conçue par Jean Nouvel en 1985-86.

Cette pièce temporaire, est constituée de plus de 5000 mètres de ruban de sécurité en plastique rouge et blanc. Ce ruban est tendu entre les deux bâtiments qui se font face, au-dessus du mail. Cette résidence récemment clôturée fait partie du patrimoine XXème siècle depuis 2008. Généralement employé pour des chantiers afin de délimiter des zones de passages, et signaler un danger potentiel, ce matériau est utilisé ici comme un outil graphique qui s'insère entre deux bâtiments de la résidence. Sur toute la longueur et la hauteur des immeubles, ce ruban serpente telle une guirlande pour quelque événement festif. Reprenant le graphisme des éléments plastiques qui ornent la résidence, ce ruban, trace des lignes, croise les regards, tisse des liens possibles entre l'art contemporain et la vie en collectif.

 

La multiplicité de ces lignes crée un nouvel espace chromatique. Il en révèle un autre, celui du mail, lieu de diverses mobilités. Cet espace apparaît disponible pour organiser des rencontres avec les habitants. Cette vacance suggère également l'éventuelle appropriation des lieux par les habitants eux- mêmes. Cette pièce a été réalisée une première fois, en mai 2008, à l'occasion de la fête des voisins.

 

 


Du 24 au 28 octobre 2011, Auditorium du Conseil général du Gard, rue Guillemmette, et Université de Nîmes/ site Vauban : Conférences

 

 

18h00 : Auditorium du Conseil général du Gard, rue Guillemette (face au Conseil Général),

 

24 octobre 2011, « Rond points », avec Florence Durville, paysagiste an Consiel général du Gard, Pierre Goetschel, réalisateur, dont on projettera le film "Rond-points"

 

25 octobre 2011, « Le corps dans l’espace public », avec Pascale Parat-Bezart (CAUE du Gard), et Anne Even, artiste qui travaille sur l'espace et le corps

 

27 octobre 2011, « Le droit à l’image dans l’espace public »,avec Henri Comte, membre du bureau de l'Union des photographes professionnels, Claude Corbier, photographe et modérateur

 

 

17h00 : Université de Nîmes - Site Vauban,

 

26 octobre 2011, « La Loi et l’espace public », avec Emmanuel Roux, Vice-président de l'Université de Nîmes, Lucienne Sans, adjointe au maire de Nîmes, déléguée aux Foires et marchés, un représentant de la police municipale de Nîmes.

 

18h00  : Café Le Palace, rue Régale,

 

28 octobre 2011, « Les cafés, espaces publics », à l'entresol du café, avec le sociologue Jean-Marie Marconot et Eddie Pons, dessinateur, journaliste et amateur de bars.

 

 


Du 30 novembre au 3 décembre, à Carré d’Art bibliothèques, installations/projections de Daphné Brottet, Agnès Fornell et Stéphane Pichard : Video

 

 

Pendant une courte semaine, le Carré d'Art reçoit les installations vidéo de Daphné Brottet, Agnès Fornells et Stéphane Pichard dans le Hall d'entrée, l'Atrium et la Bibliothèque.

 

De plus, une programmation de films issus du Fonds audiovisuel sera proposée à l'Auditorium.

 

Enfin, un pôle de ressources consultables sur ordinateur, en Bibliothèque, permettra de découvrir de nombreux projets artistiques relayés par des sites internet promouvant, entre autres, la pratique du film en international.

 

Programmation de films à l'Auditorium :

 

JEUDI 1er DÉCEMBRE 2011 :

15h00 : Lumière (52'), de André s. Labarthe, 1995

16h15 : L'homme à la caméra (68'), Dziga Vertov, 1929

17h45 : À propos de Nice (24'), Jean Vigo, 1930

 

SAMEDI 3 DÉCEMBRE 2011 :

14h30 : Lumière (52'), de André s. Labarthe, 1995

15h45 : L'homme à la caméra (68'), Dziga Vertov, 1929

17h15 : À propos de Nice (24'), Jean Vigo, 1930

 

Conférence avec Stéphane Pichard, le 2 décembre 2011, à 17h30, en salle de conférences du Carré d'Art, niveau-1, suivie d'une signature de Notes vidéo, monographie de l'œuvre de l'artiste éditée par Analogue, en partenariat avec la librairie du Carré d'Art.

 

Carré d'Art-bibliothèque, est ouvert le mardi et le jeudi, de 10h30 à 19h; le mercredi, vendredi et samedi, de 10h30 à 18h.

 

Place de la maison carrée, 30033 Nîmes Cedex 9.

 

 


 

Une vingtaine d'expositions avec des intervenants locaux, nationaux et internationaux dans des galeries et divers sites partout en ville... : Photographie

 

Du 24 au 29 octobre 2011 , Mur Foster, Carré d'Art

Tout simplement Hip-Hop, proposé par Da Storm, http://www.toutsimplementhiphop.fr/

 

Du 23 octobre au 16 novembre 2011, galerie Negpos, Le Nemausus

Usages et mémoires de l'espace public

 

Du 29 octobre au 18 novembre 2011

Barra, de Pascal Mougin, à la Milonga del Angel, 47 rue de l'Occitanie (sur le périphérique, au rond point de Jardiland)

 

Du 2 novembre au 15 janvier 2011

Galeries Negpos, Bienvenue à Bord, La salamandre, et à la Milonga del angel, au Sémaphore, à Carré d’Art Bibliothèques et Mur Foster, aux CSCS de Valdegour, du Chemin Bas et du Mas de Mingue.....

 

Avec Lahcène Abib, Yves Buraud, Alain Declercq, Pia Elizondo, Yann de Fareins, Carlos Garaicoa, Jean-Louis Garnell, Emmanuelle Germain, Marie-Dominique Guibal, Marcus Kaiser, Ha Cha Youn, Pascal Mougin, Germain Plouvier, Santiago Porter, Myrtille Visscher, Patrick Zachmann, Christina Zück, Groupe de recherche Regards sur la Ville, les lycéens du Gard….

 

 


 

Et aussi ...

 

- Interventions acrobatiques dans l’espace public avec Metabolism parcours

 

- Les carnets d'exploration en milieu urbain menés dans le cadre "De Nîmes vers ailleurs, expériences de cartographie culturelle", avec Negpos, Carré d'Art Bibliothèques et la Médiathèque Jean Paulhan

Les carnets d'exploration en milieu urbain menés dans le cadre "De Nîmes vers ailleurs, expériences de cartographie culturelle", avec Negpos, Carré d’Art Bibliothèques et la médiathèque Jean Paulhan

 

De Nîmes vers ailleurs est un espace de médiation publique ouvert aux projets de cartographies culturelles prenant comme arrière plan Nîmes et son agglomération.

 

De Nîmes vers ailleurs est construit comme un espace d’édition curatorial constitué autour d’un outil éditorial et cartographique. Vous pourrez respectivement présenter votre projet et y créer vos propres cartes culturelles interactives.

Cet ensemble cartographique a été développé en partenariat avec Labomedia , une association orléanaise tournée vers la culture numérique créatrice, par ailleurs,du projet cartographique Métamap Metamap .

 

On ne compte plus en effet les sites web, ni les applications S.I.G (systèmes d’informations géographiques) fixes ou mobiles qui permettent d’intégrer et de mettre en scène des données géolocalisées sur des cartes interactives et ce quasiment en temps réel.

 

Le but est tout en rendant compte de l’expression culturelle d’un territoire de révéler cette variété de la pratique géographique qui nous renseigne aussi sur notre rapport au monde à travers le prisme du cyberespace.

 

Que vous soyez lecteur, géographe, pédagogue, historien, artiste, acteur du tourisme, médiateur, étudiant, designer, informaticien, journaliste, paysagiste, chercheur ou simple curieux vous avez sans doute été confronté à un moment donné de votre parcours à l’utilisation et à la création de cartes interactives. Ce sont ces projets et vos expériences cartographiques qui nous intéresse et que nous cherchons ici à réunir.

 

Carré d'Art Bibliothèques / Place de la Maison Carrée / 30000 Nîmes Cedex / 04 66 76 35 16 / http://bibliotheque.nimes.fr

 

 

- Ciné BIP, à l’Auditorium du Conseil général du Gard et au cinéma Sémaphore

 

- Pano BIP sur le réseau d’affichage de Clear Channel.

 

Source : bip2011.org/

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité