Faits DiversFaits divers.

TRESQUES : L’HOMME QUI A TUÉ SA SŒUR A ÉTÉ ÉCROUÉ

Denis Justamond, 50 ans, a été placé, hier soir, en détention provisoire sur décision du juge des libertés et de la détention de Nîmes. Mis en examen pour "homicide volontaire", l'homme est accusé d'avoir tué sa sœur, Martine, 53 ans, d'une dizaine de coups de couteau, dont sept au thorax, un au cœur et deux à la gorge.

 

Personne n'aurait pu imaginer ce qui allait se passer ce mercredi 16 novembre, dans le mas familial situé rue des Esquirades, où le frère et la sœur vivaient seuls depuis le décès de leur père, il y a un an. Dans la commune de Tresques, c'est l'incompréhension. Les habitants voyaient en Denis Justamond un homme "simple mais très gentil". Alors quelle pulsion a mené le quinquagénaire à tuer sa sœur?

 

D'après les dires de Denis Justamond, interrogé par les gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Bagnols-sur-Cèze lors de sa garde à vue, le frère et la sœur se seraient disputés, mercredi dans la matinée, sur la meilleure façon d'allumer le gaz. Dans la dispute, Denis aurait reproché à Martine de l'empêcher de dormir.

 

La tension serait montée crescendo, à tel point que l'homme aurait saisi un couteau de cuisine.

 

C'est sa deuxième sœur qui jeudi matin, découvre le corps de Martine sans vie, Denis à ses côtés qui l'aurait veillé toute la journée de mercredi et toute la nuit.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité