Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

BELVÉDÈRE : LA COUR D’APPEL DE NÎMES INTERROMPT LA PROCÉDURE DE REDRESSEMENT JUDICIAIRE

Hier, la Cour d'appel de Nîmes a décidé d'interrompre la procédure de redressement judiciaire du groupe Belvédère, spécialisé dans les vins et spiritueux. L'examen du dossier a été renvoyé au 5 janvier 2012.

Rappel des faits. Le 1er juillet dernier, le tribunal de commerce de Nîmes avait ouvert une procédure de sauvegarde (convertie en procédure de redressement judiciaire à la date du mardi 20 septembre) au bénéfice de Belvédère en proie à de lourdes difficultés financières (300 millions d'euros de pertes et une dette de 600 millions d'euros). Le ministère public avait alors fait appel de ce jugement, le 8 juillet 2011, pour vices de procédures.

Le groupe qui avait officialisé le transfert du siège social de Beaune (Côte-d’Or) à Beaucaire début septembre est accusé, par ses créditeurs, de s'être endetté en 2006 pour acheter les liqueurs Marie Brizard.

Affaire à suivre...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité