Actualité générale.Actualités

ALÈS : L’OPPOSITION ENTRE LA MAIRIE ET LES FORAINS SE POURSUIT

Photo DR

Après avoir prévenu, les forains ont tenu leur promesse, ce mercredi, au lendemain d’une tentative de conciliation avec la municipalité d’Alès. Toute la journée, « l’opération escargot » des mécontents s’est poursuivie. Sur la rocade Est et Sud, puis en centre-ville, les 33 camions dont disposent les forains ont circulé au pas, y compris du côté de l’avenue Gabriel Péri, pour installer finalement des barrages filtrant sur les différents giratoires de la rocade, notamment celui de la 2x2 voies en provenance de Nîmes.

Il semblerait que le dialogue soit rompu entre les deux parties, après diverses propositions de la part du député-maire Max Roustan, dont la possibilité de libérer le parking supérieur du Gardon (avenue Carnot). La municipalité a essuyé un refus catégorique. Les représentants des forains demandent le déménagement du Citiparc qui prendrait environ cinq emplacements sur les bords du Gardon, avenue Jules Guesde.

Une partie des forains installés à Alès appelleraient le renfort de comparses venus notamment de la région de Bézier. Un représentant national se serait même déjà déplacé.

Même si la municipalité aurait réclamé l’intervention des pouvoirs publics, la préfecture nous a spécifié mercredi soir, que tant que la circulation était possible, et qu’il n’y avait pas véritablement « trouble à l’ordre public », les forces de l’ordre ne seront pas mobilisées pour agir directement contre les manifestants, qui n’ont pas fait preuve d’agressivité d’après la police (durant cette journée de blocage).

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité