Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.Polémique.

EASY TAKE : EN ROUTE VERS UNE LIQUIDATION JUDICIAIRE ?

Mercredi 4 janvier, le tribunal de commerce d'Avignon étudiait le cas de la compagnie Easy take, service de transport de personnes low-cost, après le placement en redressement judiciaire de la société le 21 décembre 2011 suite à une dette de 270 000€ envers l'Urssaf. Le tribunal devrait se prononcer sur une éventuelle liquidation judiciaire dans quelques jours.  "Ce qui est fort probable", a déclaré Jean-Marc Sibade à nos confrères de France 3. Ajoutant que même si l’entreprise devait être liquidée, la marque ne disparaitra pas pour autant, une nouvelle SARL "Easy Take Investment Group" ayant été créée en mai 2011.  Ainsi, une dizaine de franchises devraient voir le jour entre Montpellier et Nice en 2012.
Une dette et la colère des chauffeurs de taxis
270 000€ de dette à laquelle s'ajoute la colère des chauffeurs de taxis qui accusent Easy Take de "concurrence déloyale" en raison des bas prix pratiqués par la société et le non respect des règles dictées par le statut d’exploitant de voitures de tourisme avec chauffeur. Un statut qui interdit aux véhicules d'Easy Take d'effectuer des maraudes. Le transport de personnes ne pouvant se faire que sur commande. La société qui s'est installée à Avignon en janvier 2010, à Montpellier en juillet 2011 et à Nîmes en décembre 2011, affirme se soumettre à cette réglementation tandis que les syndicats des artisans taxis des départements du Vaucluse et du Gard, eux, déclarent le contraire.
Rappelons qu'en novembre 2010, la société avait été condamnée, par le Tribunal de Grande Instance d'Avignon à verser 5000 € de dommages et intérêts au syndicat des taxis. Le 19 avril 2011, la Cour d’Appel de Nîmes avait allégé la condamnation interdisant aux véhicules Easy Take de stationner en attente de clients sans réservation préalable, sous peine d’une amende de 3.000 euros.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité