ActualitésPolémique.

PT-DES-CHARRETTES : UNE HISTOIRE DE CHIFFRES QUI POSE QUESTION

Photo © objectifgard.com / MA

Dans l’affaire qui concerne la possible fermeture de l’école à classe unique du quartier d’Uzès de Pont-des-Charrettes, qui a démarré avec la mobilisation des parents d’élèves depuis une semaine, une étrange affaire de chiffres qui s’avèreraient inexactes, transmis à l’inspection académique par la municipalité, jetterais le trouble sur les vraies causes et l’opportunité de fermer cette classe unique qui apporterait un plus dans le paysage scolaire uzétien.

Le bureau de l’Association des parents d’élèves (APE) vient de publier un communiqué exposant les derniers évènements qui suivent la réunion technique avec l’adjoint de l’Inspecteur d’académie.

"École de Pont des Charrettes
communiqué de l’association des parents d’élèves de l’école (APEEPC)

L'association des parents d'élèves a appris le 18 Janvier la possible fermeture de la classe unique et donc de l'école de Pont des Charrettes à la rentrée 2012.
A la demande de l'APE, M. Dijon, adjoint de l’Inspecteur d'Académie , a accepté de recevoir une délégation des parents d'élèves ce vendredi 27 janvier.
Dés le début de cette réunion, nous avons été frappés par le décalage considérable entre le nombre d'élèves prévu pour la rentrée 2012 : chiffre fourni par la mairie d'Uzès et transmis à M. Dijon : 13 élèves seulement ! contre 21 élèves enregistrés par M. Pellicone, Directeur de l'école.

Cet écart s'explique par :
- 2 élèves régulièrement inscrits depuis 3 ans qui n'étaient pas répertoriés par la mairie ;
- aucun élève de CP comptabilisé pour la rentrée prochaine.
Pourtant l’institutrice de Pont des Charrettes a reçu plusieurs familles décidées à mettre leur enfant à l'école en septembre 2012.
Les inscriptions pour l'école primaire se faisant à la mairie, il semblerait que celle-ci les réoriente systématiquement vers le groupe scolaire.
En outre, il est à noter que depuis 6 ans les effectifs témoignent d'une fréquentation constante et que l'école fonctionne avec un effectif optimal (en classe unique) de 21 élèves.
Rien ne peut laisser préjuger que cette fréquentation aille en diminuant, le quartier de Carrignargues/Pont des Charrettes n’étant pas en baisse démographique.

En conclusion, le chiffre communiqué par le Directeur de l'école (21 élèves) servira de base à la décision de Monsieur l'Inspecteur d'Académie.
Concernant une élève de CP, plus fragile, le médecin scolaire référent ainsi que le médecin psychiatre qui la suit, s'alarment de la possible disparition de l'école, soulignant les progrès de cette enfant et la nécessité d'une petite structure pour favoriser son intégration.
Plus globalement, les vertus pédagogiques de la classe unique ont été saluées par tous.

Enfin, il est à noter que la suppression de la classe de Pont des Charrettes entraînerait la disparition définitive d'une école publique centenaire et unique.

Les deux écoles publiques de la ville, le groupe Jean Macé et l'école de Pont des Charrettes offrent deux structures aussi différentes que complémentaires. C'est une richesse pour la ville d'Uzès qui pourrait être développée dans le cadre d'une vraie politique éducative de la ville.

Le bureau de l'APE de l’école de Pont des Charrettes (APEEPC)" [Fin de citation]

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité