A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES : 750 CONVIVES S’ATTABLENT AU BANQUET DES AÎNÉS

C'est une tradition. Chaque année, le centre communal d'action sociale associé à la ville de Nîmes convient quelques milliers de personnes âgées (70 ans et plus) à un grand repas dans la salle d'exposition du Stade des Costières, cinq jours durant.  L'édition 2012 du Banquet des Aînés a été lancée ce lundi 6 février en présence de 750 invités attablés et impatients de déguster les mets préparés par le traiteur La Toque Gourmande. Au menu, fois gras mi-cuit au torchon, truffé aux pruneaux  et petite craquante, vinaigrette d'Airelles, couronne de Rouget, farce fine de St Jacques et coulis de poivrons doux, Suprême de Pintadeau, crémeux de Girolles, pomme de terre Anna et fricassé de choux fleurs et brocolis. Au dessert, Joconde café, mousseux de Capuccino sur lit de praliné feuillantine et crème anglaise réglisse. Le tout servis par les lycéens de Voltaire. Allez, roulez jeunesse !

Alors bien sûr, le menu était à la hauteur des plus grandes tables gastronomiques du Gard et même de la région. Mais finalement, si les têtes blanches nîmoises répondent chaque année à l'appel, c'est aussi et surtout pour "passer un moment convivial". Car après le repas, il y a un spectacle et un bal. Cette année, ce sont les "Mélomanes", un groupe de musique venu du Vaucluse, qui vont faire danser les convive toute l'après-midi, jusqu'à 18 heures au moins. "Aujourd'hui, nous avons invité les résidents des foyers de La Montagnette et de l’Écho Rey, ainsi que ceux des maisons de retraites Indigo, St Joseph, Les Oliviers de Thalès. Soit 750 personnes et il y en aura autant lors des autres jours, jusqu'à vendredi, lance Marie-Chantal Barbusse, adjointe au maire, déléguée à l'action sociale et au logement social et vice-présidente du CCAS. Ce repas se faisait déjà du temps de Jean Bousquet. C'est important que ce joli moment de partage perdure."

Car à Nîmes comme partout en France, il y a encore beaucoup de personnes âgées isolées qui, après avoir vu partir leurs enfants, s'enferment dans leur domicile. L'Office des Séniors, partie intégrante de la CCAS de Nîmes, tente de remédier à ce phénomène en organisant des activités culturelles et sportives, des bals, des repas comme ce Banquet des Aînés, "de façon à ce que les personnes puissent sortir de chez elles." Et puis, c'est une nouveauté, dans les prochains jours, les animateurs de l'Office des Séniors de Nîmes se déplaceront dans les quartiers de la ville pour tenir une permanence dans des locaux appartenant à la municipalité afin "d'aller à la rencontre des personnes isolées qui pourraient être en difficulté."

Les réclamations à Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes

En ce lundi 6 février, Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes, s'est mêlé à la foule, serrant des centaines de mains, et jouant même au jeu de la séance photo aux côtés de quelques convives. Convives qui, tout en affichant un  large sourire, se permettent tout de même de formuler au sénateur-maire quelques réclamations. "C'est aussi pour ça que les membres de mon cabinet m'accompagnent. Nous collectons les attentes et les demandes de chacun, afin d'améliorer le quotidien de ces personnes âgées. Généralement, les réclamations portent sur un nombre insuffisant de passages de bus dans les quartiers ou sur un problème de voirie, un trou dans la chaussée etc... Mais une grande majorité des personnes est satisfaite de vivre à Nîmes, une ville qui s’embellit" présice Jean-Paul Fournier.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité