ActualitésPolémique.

POUR MAX ROUSTAN, LA PROPOSITION DE RÉFÉRENDUM DE SARKOZY VA DANS LE BON SENS

Photo © objectifgard.com / MA

Alors que la proposition du « candidat à la présidentielle » Nicolas Sarkozy de demander par voie de référendum aux Français s’il sont ou non favorables à une mesure d'obligation pour les chômeurs d'accepter une offre d'emploi pour lequel ils seraient qualifiés, Max Roustan, député-maire d’Alès, en marge de la « Matinale de la métallurgie » nous indiquait que ce type de référendum sur des questions de société allait « pleinement dans le sens où (il) veut aller » : « Je fais déjà une enquête par an par téléphone. C’est un moyen de faire remonter le ressenti de la population, sur des questions de la vie de tous les jours ».

Il prend notamment l’exemple de 2002, quand les alésiens ont été questionnés sur une décision d’ordre fiscale.

Ce type de référendum pourrait éviter « les corporatismes, qui empêchent parfois de faire bouger les choses », par le biais de cette question directe. Il se trouve que le choix de la question de la part du Président n’est pas forcément anodin, et a déjà provoqué la polémique, et de vives réactions, notamment des syndicats, comme le relaie le journal le Parisien, ce vendredi 10 février.

À cela on pourrait objecter au député, qu’il s’agit d’un risque de dérive « populiste », et pour celui qui est aussi membre de l’hémicycle, symbole de la démocratie et haut-lieu de l’émanation de la loi, n’y a-t-il pas là risque de « court-circuiter » le Parlement, en proposant des référendums de ce type ?

Max Roustan ne le réfute pas complètement et se prononce sur l’importance du «choix des questions » à l’attention du peuple, de la « rédaction des questions », et de la « communication » autour de celle-ci. Ce dernier point permettrait de « bien préparer » les votants à ce référendum (présentation, avantages, inconvénients). Le député imagine même un collège de « sages » dira-t-on, chargés de jouer le rôle de filtre.

Nous n’en sommes pas encore là… Mais certains y pensent déjà donc.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité