Actualité générale.ActualitésPersonnalités.Société

GARD : STÉPHANE PICAS À LA TÊTE DES JEUNES AGRICULTEURS DU GARD

Stéphane Picas s'est engagé pour un mandat de deux ans à la tête du syndicat des Jeunes Agriculteurs du Gard. Photo DR/

À 26 ans, Stéphane Picas est déjà sur tous les fronts. Et ça ne date pas d'hier. Depuis 2006, date de l'installation de son exploitation viticole à Corconne, dans le nord-est du département, le "Pichot" hyperactif multiplie les activités : entrepreneur de travaux agricoles et forestiers au sein de la société "SAS Nature Languedoc", mais aussi secrétaire général du syndicat Entrepreneur des territoires du Gard. Et le voilà, depuis le 8 février dernier à la tête du syndicat des Jeunes Agriculteurs du Gard, succédant à Jean-Baptiste Crouzet qui investi le fauteuil de vice-président. "La tâche est grande." Et pour cause, depuis quelques années, le secteur agricole est boudé des jeunes. "Toutes les filières agricoles que ce soit l'élevage, le maraîchage, la viticulture etc, sont touchées par des difficultés liées aux aléas climatiques mais aussi économiques. On ne sait jamais à quel prix la production va être vendue, c'est un peu le jeu du hasard" confie Stéphane Picas qui, pour son mandat de deux ans, se fixe l'objectif de promouvoir et de défendre l'installation des jeunes agriculteurs. "Lors des dernières réunions on a pu voir qu'il y avait une nouvelle dynamique. Des jeunes âgées de 25, 30 ans nous ont fait part de leur volonté de s'installer notamment en viticulture. Ils ont attendu que la crise viticole passe, maintenant que les prix remontent petit à petit, avant de réaliser leur projet."

Ainsi, le jeune président espère voir les chiffres gonfler dans le Gard. En 2010, le syndicat relevait 26 installations de jeunes agriculteurs dans le département. En 2011, 37. "On est bien loin des chiffres du début des années 2000 où une centaine de jeunes s'installaient. Mais c'est encourageant. Et en tant que président, j'espère pouvoir les aider dans leurs problématiques : financement, permis de construire, gestion etc. Il faut savoir qu'aujourd'hui un agriculteur, c'est un véritable chef d'entreprise qui doit gérer des investissements, un patrimoine ainsi que des salariés. Notre activité doit être prise en compte. Ce sont les agriculteurs qui nourrissent la terre et les hommes. Dans le Gard, un agriculteur fait vivre sept personnes."

 

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARD : STÉPHANE PICAS À LA TÊTE DES JEUNES AGRICULTEURS DU GARD”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité