ActualitésPolémique.

NÎMES : UN PROJET DE COLLOQUE SUR LA FÉDÉRATION DE FRANCE DU FLN QUI FAIT RÉAGIR

Image © France Diplomatie

Comme l’on relayé cette semaine, nos confrère de Midi Libre, un colloque sur la fédération de France du FLN (Front de libération nationale, d’Algérie) pourrait se tenir à Nîmes, les 10 et 11 mars 2012, alors que la commémoration des 50 ans de l’indépendance de l’Algérie sera fêté le 5 juillet prochain.

De vives réactions ont retenti très rapidement sur un sujet plus que « chaud » en France, une fois de plus, sur fonds de calendrier électoral.

Le président de l’Union syndicale de défense des intérêts des Français repliés d’Algérie (Usdifra), Gabriel Mène, parle ainsi de « provocation » et réclame l’interdiction de l’évènement, par l’intermédiaire du chef de l’Etat, du ministre de l’intérieur et de son représentant, le préfet du Gard, sans compter divers élus.

Le coordinateur du colloque, Bernard Deschamps cherche à sortir de cette tension, et rétorque, de son côté, qu’il s’agit d’un « colloque à caractère scientifique […] sur un sujet d’étude : le FLN en France ». Abdallah Zékri, président de la Fédération Régionale Sud-Ouest de la Grande Mosquée de Paris et chargé de mission au Conseil Français du Culte Musulman, est apparemment sur la même ligne : « Moi, je soutiens ce colloque sur l’Histoire. Je connais le contexte historique, et je ne l’occulte pas. J’étais là en 1975, durant les tentatives de plasticage, de détournement d’avions d’Air Algérie notamment, etc. ». Il ajoute : « la vraie date de commémoration étant le 5 juillet, il aurait mieux valu s’en rapprocher, et l’organiser après l’élection présidentielle ».

Le climat passionné inquiète M. Zékri, lui qui se dit « homme d’ouverture », qui côtoie les groupes de Pieds Noirs « pour et contre » l’organisation de ce colloque et qui « a accompagné des groupes de Pieds Noirs en Algérie », nous révèle que d’après ses informations, « il risque d’y avoir des problèmes au cours des diverses manifestations prévues pour l’occasion ».

Du côté de la mairie de Nîmes, on a déjà réagi également par voie de communiqué.

Jean-Paul Fournier a souligné « qu’il faut avoir la plus grande retenue dans le traitement, même historique, de cet épisode de notre passé commun. La volonté de la Ville de Nîmes est d’organiser en juin 2012, avec le soutien des nombreuses associations de rapatriés et de harkis, un évènement commémoratif pour marquer le départ précipité, en 1962, de plus d’un million de rapatriés et la fin d’un conflit très meurtrier pour nos soldats ».

Ce qui explique pour le sénateur-maire de Nîmes que « l’organisation d’un colloque, les 10 et 11 mars prochains, sur le thème : « la Fédération de France du FLN dans la guerre de 1954 – 1962 » est tout à fait inopportun ».

Il rappelle du même coup sa prise de position différente des autres élus locaux :

« […] contrairement au Conseil général du Gard et au Conseil régional Languedoc-Roussillon, j’ai répondu par la négative, tant il me semble important d’avoir une approche totalement apaisée et respectueuse de cet épisode historique, douloureux pour beaucoup d’entre nous ».

Même le Front National y est allé de sa « banderille » en direction des organisateurs, par l’intermédiaire d’un Communiqué d’Alain Jamet, Conseiller politique aux Anciens combattants et à la Mémoire nationale pour la campagne de Marine Le Pen (et 1er vice-président du Front National) :

« Ils ont osé subventionner une manifestation à la gloire du FLN, à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie ! », dit-il. Tout en précisant l’objectif : « faire connaître au grand public l’organisation clandestine du FLN algérien, notamment par des débats anticolonialistes, et d’éclairer un moment de l’histoire des peuples français et algérien ». Une occasion de fustiger les « meilleurs ennemis » du parti de Marine Le Pen actuellement en campagne : « la majorité socialo-communiste du Conseil régional, les communistes ayant le front de revenir sur un épisode peu glorieux de leur Histoire », accuse Alain Jamet.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité