A la uneInsolitePersonnalités.Société

VINCENT MC DOOM A POURSUIVI SA FOLLE ROUTE JUSQU’À SAINT-LAURENT-LA-VERNÈDE

"Si tu ne viens pas à Paris, Paris viendra à toi." C'est un peu l'ambition de ce casting Des Nouveaux Talents qui aura lieu du 27 au 29 avril à Saint-Laurent-La-Vernède. Une idée originale concocté par Claude Fournier, le numéro 1 de la société de Rubi Production, proche collaborateur de Gilbert Rozon, le célèbre fondateur du festival Juste pour Rire et juré de l'émission diffusée sur M6 La France a un incroyable talent. L'homme a l'accent parisien malgré lui veut donner sa chance aux artistes qui n'ont pas la chance de pouvoir monter à la capitale pour faire connaître leur don ou génie, selon. Ce casting, Claude Fournier l'a donc créé pour dénicher les nouveaux talents locaux, chanteurs, musiciens, animateurs, humoristes, comiques, mannequins, imitateurs, sosies etc, pour les mettre dans la lumière.

Une pléiade de people

Qui dit casting, dit jury, bien sûr. Et pour cette première édition de l'événement, une sorte de La France a un incroyable talent mais sans les caméras, c'est une pléiade de people, ou de célébrités pour les plus susceptibles, qui a répondu à l'appel de Claude Fournier, celui qui a été pendant plus de 10 ans le directeur artistique des émissions de Gérard Louvin sur TF1. Ainsi, nous pouvons citer Cécilia Hornus, l'une des comédiennes de Plus Belle la Vie, Thierry Raguenau, comédien et la voix de Patrick Jane le héros de Mentalist, Farid Khider, six fois champion du monde de boxe, la chanteuse Indra, Anthony Caplan, le sosie de Christophe Maé, Marc Olivier, humoriste et imitateur et bien d'autres encore, Claude Fournier le promet. Et puis tout jury a son président, qui pour ce casting n'est autre que Vincent Mc Doom, mannequin, styliste et animateur. L'homme aux talons aiguilles s'est d'ailleurs offert ce mardi 29 février une petite virée dans le Gard, à Saint-Laurent-la-Vernède, pour une rencontre avec les journalistes locaux ainsi que les élus.

C'est au bras du maire de la commune, Joseph Guardiola, que Vincent Mc Doom accompagné d'Anthony Caplan, a découvert les terres sur lesquelles il passera trois jours à la fin du mois d'avril. Et sur les pavés de Saint-Laurent-la-Vernède, on a du mal à croire que le jet setteur puisse se sentir à l'aise tant le silence est pesant, les rues désertes et surtout dépourvus de tout magasin. "Mais où sont les commerces ? Où peut-on acheter des vêtements ?" s'amuse Vincent Mc Doom avant de découvrir le seul commerce qui subsiste encore à Saint-Laurent-de-Vernède, un peu plus de 700 habitants, une petite épicerie. "C'est magnifique, l'église est superbe. J'adore le fait qu'en cinq minutes tu puisses faire le tour du centre-ville où, de plus, il n'y a pas de voitures. Ce village est très moderne en réalité, il est précurseur. Et puis ce silence, je sens que je vais me plaire ici. Vous savez, c'est en venant dans des villages comme celui-là que l'on se rend compte que Paris, ce n'est pas la France, lance le styliste avant d'ajouter : C'est pour cela qu'il est important que nous allions dans les villages pour découvrir de nouveaux talents, ceux qui ne peuvent pas se payer un voyage jusqu'à Paris et qui pensent qu'ils s'enterrent dans leur commune."

Président d'un casting local, Vincent Mc Doom n'a pas accepté ce poste par hasard. Il compte ainsi aider les autres comme Sabrina Azoulay, ancienne directrice générale de Paris Première a pu l'aider lui. "Je veux tendre la main, de la même manière que Sabrina Azoulay l'a fait avec moi. J'ai eu la chance d'avoir son soutien et je veux à mon tour soutenir ceux qui ont du talents dans tout domaine que ce soit. Et cela ne peux se faire qu'en venant à leur rencontre" confie-t-il presque ému.

Vincent Mc Doom et le Gard

Le public gardois Vincent Mc Doom l'a déjà rencontré à plusieurs reprises et notamment lors du tournage de l'émission de télé-réalité qu'il partage avec Magloire, La Folle Route. Le principe ? Les deux hommes doivent rallier le point A au point B, à bord d'une minivoiture, assez peu adaptée aux grands trajets. Ils n'ont pas un sou en poche et découvrent, chaque matin, la destination du jour. Le temps d'un épisode, le 28 juin dernier, les deux jet setteurs se sont retrouvés dans les rues de Nîmes avant de rejoindre Carcassonne. "Nous étions aux pieds des Arènes de Nîmes et nous devions habiller un gladiateur pour gagner de l'argent afin de pouvoir quitter la ville, s’esclaffe le people gardant un très bon souvenir des Nîmois qui "ont été très sympas et chaleureux." Un épisode à découvrir dans la troisième saison de La Folle Route diffusée à partir du mois de mars sur NRJ 12.

Autre souvenir, autre ville du Gard, Alès. "C'était en 2007. Je venais jouer ma pièce "Éléphant people" à Alès. Lorsque je suis arrivé à mon hôtel, j'ai vu un groupe de garçons anormalement grands. J'ai été très étonné de les voir, je ne savais pas ce qu'ils faisaient là. Et puis, j'ai appris qu'il s'agissait des joueurs de l'équipe de Volley d'Alès (CAC Volley Ball) qui avaient un match le même soir que je jouais ma pièce. On a bien sympathisé, je me suis fait amis avec eux. Mais le problème c'est que le soir, j'ai joué devant une salle vide, tout le monde était au match de volley" s'amuse le président du jury des Nouveaux Talents qui dès le 11 mars sera à l'affiche d'une nouvelle émission sur AB1, Running in heels, un docu-fiction-réalité sur les coulisses de la rédaction du magazine Marie Claire.

Pour participer au casting des Nouveaux Talents du 27 au 29 avril 2012 à Saint-Laurent-la-Vernède : contact@rubi-prod.com ou 04 66 72 71 03 ou 06 51 56 34 91.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité