ActualitésPolémique.

GARD : LES ANTI-TAURINS INSISTENT SUR L’ÉVENTUELLE FALSIFICATION RÉALISÉE PAR l’ONCT

L’Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT) avait déjà été sévèrement épinglé par les associations « anticorrida », dont la FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas) récemment à propos d’une liste qui aurait été « falsifiée » et diffusée le 11 février 2011. Une liste donnant l’avis de 141 psychiatres français sur le « rôle éminemment formateur auprès des enfants ». Un rôle positif qui serait démenti par « de nombreux psychiatres et spécialistes de l’enfance, psychophysiologistes mondialement reconnus comme le Professeur Hubert Montagner ou le collectif de psychiatres opposés à la tauromachie », d’après l’association, que l’on a interrogé ce samedi 24 mars durant la marche pour les animaux, par l’intermédiaire de Sylvain Perret (responsable Île-de-France de la FLAC). Celui-ci a indiqué qu’un recours allait être traité par le conseil de l’ordre des médecins pour « utilisation frauduleuse du nom et de la profession » d’un certain nombre de médecins. En réalité, il s’agirait de 141 psychiatres du Sud de la France, dont l’initiative aurait été lancée par le Dr Joël Pon, comme nous l’indiquait samedi dernier un confrère, le Dr Jean-Paul Richier (psychiatre praticien au centre hospitalier de Villejuif), en réponse à l’expression d’un collectif de 16 à 180 psychiatres se prononçant contre la corrida, lors d’un colloque qui s’est tenu à l’école vétérinaire de Lyon en décembre 2011.

D’après la FLAC, sur les 141 noms, et non pas 150 (comme annoncés par l’ONCT), « deux psychiatres sont inconnus ou morts » (MM. Gaussaresse et Ranoux),

De plus :

- sur 91 réponses reçues,  51 médecins cités n’ont pas signé ce texte. Ils y sont soit totalement opposés (à 54%) ou ne souhaitent pas se prononcer en faveur de ce texte (11%),

- 11 psychiatres (12%) sont défavorables au procédé utilisé par l’ONCT sans contester le texte,

-  Et, seuls 20 psychiatres (soit 21% des réponses) confirmeraient les propos de Joël Pon (pour partie des amis personnels).

Photo © objectifgard.com / MA

Une opération de « falsification », qui, d’après Sylvain Perret « n’est pas une première ». En effet, afin d’empêcher que la Catalogne n’interdise la corrida en 2010 (à compter de cette année), « une liste de politiques Français avait déjà été falsifiée ». Il ajoute : « alors quand on sait que c’est l’ONCT qui a permis l’inscription de la corrida à l’inventaire du Patrimoine Immatériel Culturel de la France, alors que nous n’avons pas été entendu par le ministère sur cette question avant, cela pose un vrai problème de crédibilité ».

Une affaire qui pourrait faire grand bruit, peut-être au-delà de la plainte déposée par les psychiatres lésés, et entacher ainsi l’image de ceux qui défendent la culture taurine, alors même qu’ils n’auraient pas cautionné cette initiative.

Infos Plus :

Le site de l'ONST

Le site de la FLAC

Etiquette

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “GARD : LES ANTI-TAURINS INSISTENT SUR L’ÉVENTUELLE FALSIFICATION RÉALISÉE PAR l’ONCT”

  1. La falsification est plus qu’éventuelle, elle est avérée, puisque certains des psychiatres de cette liste bison ont décidé de faire un recours auprès du conseil de l’ordre des médecins…

  2. Avec cette liste falsifiée de soi-disant 150 psychiatres, nous avons une fois de plus la preuve que le mensonge est fréquent dans le milieu tauromachique. Il en est de même dans l’abject spectacle de la corrida, où bien souvent, les taureaux sont affaiblis avant leur entrée dans l’arène !

  3. Tout n’est que tromperie dans une corrida :
    – Les taureaux, affaiblis à l’avance.
    – L’ambiance générale, festive, avec une musique forte pour masquer les beuglements du taureau agonisant.
    – Les banderilles, faites d’un beau papier coloré à l’extérieur (côté public) et d’une lame acérée déchirant la chair au moindre mouvement de la victime (côté taureau).
    – La fausse liste des politiques en 2012
    – Et maintenant, la liste des 150 psychiatres pro-corrida qui ne sont en fait que 20 amis personnels… ça ne m’étonne plus du tout.

  4. Une fois de plus, après les listes antérieures déjà bidonnées, après l’inscription au patrimoine culturel sans suivi de la procédure, après la corrida elle-même qui n’est qu’imposture et faux-semblants, après les violences contre des militants à terre (Rodilhan), une fois de plus le mundillo se ridiculise et légitime l’indignation de tous contre lui. Trop, c’est trop, et on s’étonne des passe-droits politiques et financiers dont elle bénéficie encore. Toutefois, les temps changent et remarquons au passage que les media sont de moins en moins serviles et autocenseurs et font transparaître la vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close