Actualité générale.ActualitésPolémique.

GARD : LES ENSEIGNANTS BIENTÔT REGROUPÉS EN UN « COLLECTIF DE PRÉCAIRES DE L’ÉDUCATION NATIONALE »

L'ordre du jour : la mobilisation. A l'initiative du syndicat SUD Éducation Gard/Solidaires et de la Confédération Nationale du Travail, les enseignants du département sont appelés à se réunir, mercredi 4 avril, à 18 heures, au centre Pablo Neruda à Nîmes. Cette réunion devrait se conclure sur la constitution d'un "collectif de précaires de l’Éducation nationale."

"L’Éducation Nationale additionne et multiplie… les contrats précaires, et ce pour assumer des tâches pérennes et indispensables au fonctionnement de l’École Publique (remplacements d’enseignants, contrats sur postes vacants, aide aux directeurs d’école, accompagnement d’élèves handicapés, surveillance et accompagnement éducatif, restauration et entretien, maintenance informatique, tenue de bibliothèques et des CDI…), a-t-on appris par voie de communiqué. Pour toutes ces missions, l’Éducation Nationale embauche avec des contrats de droit privé comme les contrats dits «aidés» -CAE/CUI- ou des contrats de droit public comme ceux d’Assistant-e-s d’Éducation. Mais quel que soit la nature du contrat, c’est un emploi précaire, sous payé, sans définition claire du cadre d’emploi, souvent à temps partiel imposé.
· Sans perspective d’embauche à titre définitif dans l’Éducation Nationale
· Sans aucune formation, ni pour la mission exercée, ni pour aider à s’insérer professionnellement
· Sans aucune reconnaissance ni respect pour les personnels et les missions pourtant difficiles qu’ils assument."

Rompre l'isolement

"· Exigeons la stricte application de la législation concernant les CDD en attendant la requalification des contrats CDD en CDI à l’image de ce qui est décidé par les prud’hommes partout en France.
· Exigeons la titularisation sans condition des précaires, exigence légitime puisque ces derniers oeuvrent à des missions pérennes et indispensables au fonctionnement de l’institution."

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité