A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

NÎMES A CONNU SA PREMIÈRE NUIT DE L’INNOVATION…

Photo © objectifgard.com / MA

Après la nuit de l’orientation, la CCI de Nîmes lance la « Nuit de l’innovation » première édition. Un rendez-vous consacré entièrement à l’innovation, avec la possibilité pour les visiteurs de rencontrer une vingtaine d’entreprises innovantes, et plus de trente experts de l’innovation, prêts à conseiller et orienter les porteurs de projets ou entreprises. Une surprise durant la soirée avec la présence du Skipper Kito de Pavant.

Photo © objectifgard.com / MA

Un évènement aussi pour le nouveau président de la CCI Henry Douais, qui est passé de stand en stand, accompagné notamment d’Alain Dorison, directeur de l’École des Mines d’Alès (EMA), partenaire de l’opération, et aussi site d’accueil (son antenne nîmoise), sur le Parc Scientifique Georges Besse.

Pourtant il ne s’agit pas uniquement d’accompagner des projets purement scientifiques et techniques, mais aussi en termes d’organisation, de développement commercial ou de management.

Il n’empêche qu’Alain Dorison précisait hier soir que l’EMA « constitue le bon lieu pour accueillir les acteurs de l’innovation » (dont ce serait le crédo depuis longtemps à travers « son enseignement, la recherche et le développement économique »). Et lorsque l’on parle innovation, parmi les acteurs présents, institutionnels ou non, structures d’incubation pour les entreprises, comme Innov’Up, on trouve aussi la Chambre d’Agriculture du Gard, représentée par Bernard-Pierre Assegninou et Didier Valentin. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, comme M. Assegninou le précise d’entrée, « les agriculteurs innovent, parfois même sans le savoir, depuis des siècles ». Et aujourd’hui il semblerait que la Chambre d’Agriculture ait décidé d’accompagner davantage les agriculteurs, porteurs de projets innovants. Pour les représentants de la Chambre consulaire, ce lieu est aussi une occasion de rencontres enrichissantes : « on échange, on se confronte à d’autres domaines qui innovent ». Parmi la multitude d’exemples d’innovations concrètes, Didier Valentin évoque les « moyens de faire de la production en sec, ou réduisant fortement l’utilisation d’eau : le BRF, ou bois raméal fragmenté ».

Photo © objectifgard.com / MA

Au cours de la soirée, pas le temps de s’ennuyer pour les passionnés de l’innovation… Plusieurs moments et espaces dédiés étaient proposés ce jeudi 5 avril, entre 17h et 22h00 : conférences, Showroom, tables rondes, rencontres avec des experts, à travers notamment un « café de l’innovation » (autour de la créativité ou de la question des marchés de demain notamment).

Mais le point d’orgue de la soirée a débuté après 19h00 avec une conférence plénière intitulée « Demain, j’innove », et en « guess star », la venue d’un célèbre pensionnaire de Port-Camargue : Kito de Pavant, skippeur du voilier Groupe Bel, en préparation, actuellement, du Vendée Globe 2012. Celui-ci a d’ailleurs précisé que « le bateau a été mis à l’eau cette semaine ». A propos du sujet de la soirée : « Innover, c’est être en permanence à la recherche du petit plus qui va nous permettre d’aller plus vite, de faire mieux, ou d’être plus en sécurité que nos concurrents. C’est le travail de toute une équipe, et c’est une préoccupation permanente dans notre préparation », témoigne le skipper. Deux autres acteurs de l’innovation étaient présents : Nicolas Petitjean, directeur de l’innovation de Dim-Playtex-Wonderbra et  Jean Prevost, directeur de l’innovation du Groupe Casino. Comme il l’est souligné à cette occasion, rappelons que Kito, cet amoureux de la nature et baroudeur qui « a posé ses valises en 1986 sur la plage de l’Espiguette » a un sacré palmarès à son actif, malgré un parcours atypique. A son actif, notamment 35 transatlantiques, vainqueur en 2002 de La Solitaire du Figaro, il a dû abandonner en 2008, au cours du Vendée Globe, puis a fini 2e en 2009, lors de la Transat Jacques Vabre.

Revenons à notre périple autour de la Nuit de l’Innovation… Henry Douais, lors de son discours qui a précédé l’ouverture de l’assemblée plénière et l’accueil de Kito de Pavant, a indiqué l’un des objectifs de cette « Nuit » ou plutôt soirée consacré à l’innovation : « une soirée pour découvrir les moyens de la voie de la performance », précisant par la même occasion que d’après une « récente étude de l’Insee, les deux tiers des dépenses de Recherche et Développement du Languedoc-Roussillon sont issues de la sphère publique », alors que dans le même temps, « dans le secteur privé , près de 75 % des dépenses orientées vers l’innovation proviennent d’entreprises de plus de 250 salariés ».

Photo © objectifgard.com / MA

La voie de la performance, c’est justement ce que recherche l’entreprise Kheotek, spécialisée dans l’analyse de la posture et du geste sportif ou professionnel, et dont le stand était implanté parmi les 20 sociétés innovantes sur l’espace Showroom. Son représentant Imed Messaoudi, accompagné de « son cobaye » du jour, affublé de tout un tas de capteurs sensoriels, qui permettaient de reproduire une image projetée en direct sur un écran géant, explique que son entreprise qui a aujourd’hui un an et demi d’existence, et qui a fait de la formation dans le passé avec l’EMA (des simulations notamment) « cherche à se développer dans la région et ailleurs afin de « proposer l’application de la technologie de capture du mouvement à l’industrie, le sport et le médical » (à partir de capteurs de pression, cardio etc.). Concrètement cet outils permet de « faire un feedback rapide sur le terrain », de se déplacer sur un lieu de travail par exemple et de réaliser et enregistrer des analyses précises sur place, sans avoir besoin de la présence d’un médecin ou expert, dans le cas d’une question de médecine du travail. M. Messaoudi précise d’ailleurs que sa technologie permet de sortir « sept rapports complets par jour ». Dans le domaine sportif, diverses fédération nationale ont déjà trouvé des applications : le ski, le rugby, le basket, le lancer de poids…

Bref, une soirée innovante qui a permis de peut-être trouver sa voie à nombre de visiteurs parmi les 400 personnes qui ont fréquenté l'évènement.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité