PolitiquePolitique.

BAGNOLS-SUR-CÈZE : DE L’ENTRE DEUX TOURS AUX LÉGISLATIVES, IL N’Y A QU’UN PAS

Patrice Prat, Catherine Eysseric et Jean-Christian Rey ont célébrer l'ouverture du QG de campagne PS à Bagnols-sur-Cèze. Photo DR/S.Ma

Patrice Prat, maire de Laudun-l'Ardoise (PS) est officiellement entré dans la course aux Législatives pour la 3ème circonscription du Gard. Hier, vendredi 27 avril, il a d'ailleurs célébrer aux côtés de sa suppléante Catherine Eysseric, adjointe au maire de Bagnols-sur-Cèze, déléguée aux Finances et aux Solidarités, l'ouverture du quartier général de campagne à Bagnols-sur-Cèze. Planté au 2 rue Saint-Victor, cet appartement situé au deuxième étage (sans ascenseur) d'un immeuble ancien, a ainsi été rénové puis transformé en QG du PS, les murs tapissés du slogan, "Le Changement, c'est maintenant."

C'est au pied de l'immeuble, en pleine rue, que Patrice Prat et Catherine Eysseric, accompagnés du maire de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Christian Rey, ont convié les militants socialistes à fêter l'ouverture de campagne des Législatives. Un timing peut-être précipité alors que nous sommes au cœur de l'entre deux tours des Présidentielles. "C'est l'occasion de se positionner pour les Législatives et d'apporter ainsi une nouvelle majorité parlementaire à celui qui est élu (comprenez dans les propos de Patrice Prat, François Hollande crédité de 54 à 55% des suffrages au second tour par les derniers sondages Présidentielle 2012, Ndlr). Les préoccupations des Français ont des traductions très concrètes dans le local et notamment du côté du Gard Rhôdanien" explique le candidat aux Législatives citant comme exemple "la désindustrialisation" et les fermetures d'usines : Siporex, Ugine Acier, propriété d'Arcelor-Mittal, ainsi que celle de Paru Vendu. Et puis, il y a l'éducation "ici, nous avons vu des classes et des postes RASED supprimés." Côté sécurité, le discours du candidat PS aux Législatives à l'égard du Président de la République sortant n'est pas plus flatteur : "C'est un véritable échec de Nicolas Sarkozy. La délinquance s'est accentuée, les délits aussi... Des postes de gendarmes et de policiers ont été supprimés. Pour ne vous citer qu'un exemple, à Laudun-l'Ardoise (commune dont Patrice Prat est le maire, Ndlr) deux postes gendarmes n'ont jamais été remplacés" précise Patrice Prat avant d'ajouter : "L’État doit se positionner dans une politique de relance conjuguant maîtrise des finances, rigueur budgétaire et relance de l'outil industriel."

Photo DR/S.Ma

"Les résultats du Front national dans le Gard n'ont rien d'étonnant"

Revenons-en aux Législatives, il faudra compter sur les candidats du Front national plus confiants que jamais suite aux résultats annoncés lors du premier tour de l'élection présidentielle. Sur la 3ème circonscription, trois communes sur cinq ont placé Marine Le Pen en tête dont Aramon avec 27, 65% des voix, Remoulins, 28, 45% et Roquemaure (32, 01%). Bagnols-sur-Cèze avait donné 28, 81% de ses voix à François Hollande et Villeneuve-lez-Avignon, 36, 12% des suffrages à Nicolas Sarkozy. "Les résultats du Front national n'ont rien d'étonnant. Il y a toujours eu une forte implantation du Front national dans le Gard. À plusieurs reprises, nous avons gagné sur des triangulaires (PS-UMP-FN) lors des Législatives. Mais c'est vrai qu'il y a une forte progression dans les scores que j'interprète comme un vote massif de protestation à l'encontre du président sortant."

 

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité