Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

LÉGISLATIVES : Thierry Procida passe son tour

Yvan Lachaud a annoncé hier le retrait de la candidature de Thierry Procida aux élections législatives (6ème circonscription du Gard) au profit de Franck Proust. Photo DR/S.Ma

Franck Proust député européen, Thierry Procida pensait être le candidat "légitime" pour prétendre à un poste de député dans la 6ème circonscription du Gard (Uzès-Marguerittes-Nîmes). Oui mais voilà, tout a été remis en cause lorsque Franck Proust a annoncé sa candidature aux législatives, préférant la députation nationale à l'européenne. 

Jeudi soir, soit le 10 mai, la commission nationale d'investitures a mis un terme à "des négociations très difficiles" a confié Yvan Lachaud, député et président département du Nouveau Centre. Ainsi, le NC, d'un comme un accord avec l'UMP présentera 40 investitures uniques sur les 577 circonscriptions législatives de France. Un accord qui s'est soldé par un sacrifice dans le Gard : Thierry Procida, conseiller général du Gard, a dû céder sa place à Franck Proust (UMP). Un regret pour Yvan Lachaud, "pour moi il était le meilleur". De son côté, Thierry Procida, se plie sans broncher à la décision de la commission nationale : "Je ne jouerais pas contre mon camps. Il n'y a pas la place pour deux candidats, il est primordial de s'unir pour les législatives" et de ne pas laisser les pleins pouvoirs à la Gauche. "Je suis un homme de terrain, je suis en campagne perpétuelle, il y a d'autres combats électoraux à mener pour le bien être des personnes."

Voilà qui est sage. Mais si les deux hommes NC se résignent si facilement, c'est parce que lors des négociations, il y a eu une contrepartie à ce sacrifice. D'après Yvan Lachaud, le retrait de Thierry Procida se serait fait au profit de l'investiture d'un candidat NC, Jean-Charles Bénézet, dans la 5ème circonscription du Gard (Alès-Le Vigan) détenue par William Dumas (PS), ainsi que du centriste Marcel Roques sur la 5ème circonscription de l'Hérault de Kléber Mesquida, lui aussi du Parti socialiste. "Nous sommes satisfaits, nous avons obtenus ce que nous voulions. Cet accrod pourra ainsi permettre à notre parti d'obtenir deux circonscriptions."

À Thierry Procida, le sacrifié, de conclure, très fair-play : "Je vais soutenir Franck Proust sans réserve... pour qu'il y ait un contre pouvoir à la présidence de la République. "

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité