A la uneUSAM

USAM/JUNILLON : « Tout donner pour ne rien regretter ! »

A la veille d’un match « à ne pas perdre » face à Nantes (classé 5e de D1), l’USAM (14e et dernier à égalité de point avec Istres) se voit dans l’obligation de vaincre dans ses deux prochaines rencontres de championnat de Handball.

Les saisons se succèdent et se ressemblent pour le club nîmois, seul représentant de l’élite du Handball dans le Gard. La lutte pour le maintien aura encore été le leitmotiv des joueurs de Jérôme Chauvet, et Franck Junillon, arrière gauche des Verts, double fois champion du Monde avec la France (2009 et 2011), et champion d’Europe (2010). Malgré toute son expérience, et ce qu’il a déjà vécu la saison dernière, après la défaite concédée au Parnasse vendredi dernier (11 mai) face à Paris (alors classé dernier) (26 à 27), le grand défenseur a pris « un gros coup au moral ». « Il aura fallu le week-end pour s’en remettre », ajoute-t-il, lui qui s’est blessé au mollet droit juste avant le match face à Paris : « je joue sur une jambe. Je n’ai pas pu m’entrainer depuis ».

Mais Franck Junillon table sur le mental et ne calcule plus : « On a accumulé beaucoup de évènements négatifs. Déjà en première partie de saison face à Saint-Raphaël [défaite 32 à 29] ou face à Créteil [défaite 30 à 36], d’où on aurait dû ramener quelque chose. Maintenant, il faut faire abstraction de tout ça. On a encore des points à gagner. Ce qui est fait est fait. Nous sommes à une période où l’on ne peut résoudre tous les problèmes de la saison ».

Le joueur cadre des Verts dévoile sa recette : « le but c’est maintenant de tout donner pour ne rien regretter. Il ne faut rien lâcher. On a encore les qualités pour réaliser quelque chose, et des points à prendre ». F. Junillon explique qu’il faudra axer les efforts « sur la défense et l’état d’esprit, plus que sur l’aspect technique ».

Désormais, les joueurs de l’USAM ne sont plus maîtres de leur destin, puisque, Istres, qui les précède bénéficie d’un avantage particulier (après une victoire et un nul obtenus face à Nîmes). Un espoir peut-être : ce soir, Paris, concurrent direct (12e avec 16 points) rencontre Dunkerque (4e avec 31 points), avant de finir le championnat à Chambéry (2e). Il faudrait que les Nordistes prennent des points face aux parisiens ce soir, bien qu’ils risquent d’envoyer leur équipe Bis pour éviter d’hypothéquer leurs chances de succès (samedi prochain) en coupe d’Europe face aux Allemands de Göppingen.

Il reste à l’USAM un seul choix : gagner les deux prochains matches à Nantes ce mercredi (20h30), puis face à Sélestat (9e), le 30 mai prochain. Problème : les blessés. Comme le souligne Franck Junillon, là-dessus aussi, les Verts « jouent de mal chance ». Il explique : « les trois gauchers de métiers sont blessés [Steeve Massard, luxation à l’épaule gauche contre Toulouse ; Irfan Kovac, entorse du genou et cheville ; et l’ailier-buteur Damien Scaccianoce blessé au mollet]. Quentin Mouret, arrière droit a dû occuper la place d’ailier droit ».

Pour finir, histoire de brosser le tableau de l’exploit à réaliser une nouvelle fois pour ne pas descendre… L’équipe Gardoise va affronter Nantes, qui a fait match nul face au leader incontestable Montpelliérain, avant de battre Chambéry il y a deux semaines. Cela augure de la qualité des Nantais. Pour Junillon il faudra battre une équipe Nantaise qui a « une bonne défense, très agressive, avec un très bon gardien, des ailiers qui sont très dangereux en contre-attaque. Une équipe solide à tous les postes, avec un pivot qui mesure plus de deux mètres ». Heureusement, l’expérimenté défenseur souligne : « nous aussi, nous avons des qualités ». Il va falloir en faire preuve dans tous les cas. C’est le seul moyen d’éviter de définitivement renoncer à tout espoir de survie en D1.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité