A la uneFaits DiversFaits divers.

BEAUCAIRE : Deux braquages à l’arme blanche en moins de 24 heures…

En ce début de semaine, un braquage, suivi d’une tentative finalement avortée se sont déroulés dans la commune de Beaucaire. Le commissariat de Tarascon est chargé des deux enquêtes, qui pourraient impliquer le même auteur.

La dernière affaire, remonte à des faits qui se sont déroulés hier matin (6h30), dans le centre-ville Beaucairois. A l’heure d’ouverture du Tabac-Presse du Château, situé dans l’avenue de la République, un individu portant une capuche dissimulant la moitié de son visage sort une lame de couteau et menace la tenancière des lieux dans le but d’obtenir le contenu de la caisse, semble-t-il constitué du seul fonds de caisse à cette heure de la journée. Ne manquant pas de sang-froid, la femme aurait rétorqué : « tu n’auras rien », tout en déclenchant l’alarme. Au son de la sirène retentissant dans le débit de tabac, l’homme s’est enfui aussitôt. La victime de cette agression, qui n’a heureusement pas été blessée, a été prise d’une vive émotion, alors qu’elle se trouvait seule dans son commerce.

La première affaire remonte à lundi 14 mai. Vers 15h30, un individu entre dans le magasin de droguerie Schlecker, situé sur le quai du Général de Gaulle, à Beaucaire. Il se serait comporté tout d’abord comme un simple client, attrapant dans les rayons un soda et un paquet de biscuit. C’est ensuite, lorsqu’il arrive à la caisse, alors qu’aucun client n’est présent, qu’il menace d’un couteau la vendeuse. Celle-ci ne résiste pas et donne le contenu de la caisse en espèces, qui pourraient correspondre à quelques centaines d’euros. Pas de heurts, ni de dégâts, par chance, si ce n’est tout de même un préjudice psychologique pour la vendeuse. Les enquêteurs ont fait appel à la police scientifique, et ont opéré des prélèvements, recueillis des témoignages, des descriptions d’individus suspects, sans oublier l’analyse de vidéos du magasin braqué, et alentours.

D’après une source proche de l’enquête, des éléments pourraient même amener à relier les deux affaires, ce qui pourrait impliquer le même auteur. Le commissariat de Tarascon (Bouches-du-Rhône) implanté sur Beaucaire et Tarascon est chargé des deux enquêtes encore aujourd’hui.

Par ailleurs, afin de prévenir tout fait du même type sur la ville, le dispositif « Alerte Commerce » a été activé auprès du Centre d’Information et de commandement de la DDSP du Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité