LANGUEDOC-ROUSSILLON : La Région pilote de la prévention et de la gestion des déchets dangereux

 

Responsable du suivi, de l’élaboration et de la révision du Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets Dangereux (PRPGDD LR), la Région Languedoc-Roussillon a réuni en fin de semaine dernière, la commission consultative du PRPGDD LR sous la présidence de Yves Pietrasanta, Vice-Président délégué au Développement durable et à l’Environnement.

Cette commission est composée de 80 membres, représentant les services de l’Etat, les professionnels produisant ou traitant des déchets, les chambres consulaires et les collectivités.

Cette réunion a été l’occasion de rappeler plusieurs objectifs dont la prévention de la production des déchets dangereux, la réduction de la nocivité des produits, la maîtrise des risques ainsi que l’optimisation de la collecte et le développement de la valorisation.

Chaque année en Languedoc-Roussillon, près de 10 M de tonnes de déchets sont en effet produits, dont 7 M directement issus d’activités économiques.

Sur ce volet, 245 000 tonnes de déchets dangereux sont produits annuellement par des ménages et des professionnels.

La commission consultative a mis en exergue plusieurs faits majeurs observés depuis 2006 dont :

- une meilleure connaissance des enjeux et des axes d’amélioration rendue possible grâce au suivi du PRPGDD par la Région : la production de déchets dangereux reste stable à 245 000 t/an et la part de recyclage est passée de 2 à 10 % grâce à la mise en place de nouveaux procédés,

- l’émergence d’un véritable secteur d’activités et de savoir-faire en région, qui réunit sur l’ensemble du territoire plus de 280 entreprises assurant la collecte, le traitement et l’élimination des 2/3 des déchets des professionnels. Générant un chiffre d’affaires annuel de plus de 500 M€, ces entreprises comptabilisent à elles seules 3 000 emplois régionaux non délocalisables et plusieurs d’entre elles sont d’envergure nationale. A elles s’ajoutent 50 structures relevant de l’économie sociale et solidaire, représentant 700 emplois,

- une réduction des quantités de déchets produites par l’ensemble des acteurs régionaux, à l’image de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat et de la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale (CCIR LR) qui ont mené avec leurs réseaux une action régionale « imprim vert » pour inciter le secteur de l’imprimerie à une meilleure gestion de ses déchets dangereux ; de la Fédération du Bâtiment LR qui est à l’origine du plan « Bâtir avec l’Environnement » qui sera bientôt décliné en direction des métiers de la peinture pour équiper les professionnels de système de traitement portatifs.

 

L’action de la Région vise à mettre en relation l’ensemble des acteurs au meilleur bénéfice de l’économie régionale et de l’environnement. A ce titre, la Région appuie techniquement et financièrement les opérations qui sont compatibles avec le PRPGDD et qui participent à sa mise en œuvre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>