Actualité générale.Actualités

ATELIER DE LA FONDATION P. BOCUSE À ALÈS : Un cocktail gourmand et une pluie de diplômes

Six apprentis cuisiniers, pâtissiers, boulangers alésiens ont reçu leur diplôme de la Fondation Paul Bocuse. Photo DR/

La session janvier-mai de l'atelier alésien « Découvrir un métier : Cuisinier, Pâtissier, Boulanger » de la Fondation Paul Bocuse s'est terminée le mercredi 16 mai. Et pour ce dernier jour, les huit participants, des jeunes cévenols âgés de 11 à 15 ans, ont eu droit à un petite épreuve pour valider leur acquis : Réaliser un cocktail gourmand de A à Z (petits fours, quiches, pizzas, verrines, sucettes de parmesan, tartelettes fraises, kiwi etc) en deux heures et demi. Ce sont leurs familles ainsi que des représentants de la Fondation Paul Bocuse qui, sans se faire prier, ont eu l'honneur d'y goûter. Diplômes validés !

Le cocktail préparé par les jeunes de l'atelier alésien « Découvrir un métier : Cuisinier, Pâtissier, Boulanger » de la Fondation Paul Bocuse. Photo DR/

Une fois les réjouissances gustatives passées, les apprentis cuisiniers, pâtissiers et boulanger se sont vus remettre leur prix signé de la main de Paul Bocuse lui-même et de celle de Jean Fleury, récompense pour quelques mois passer derrière les fourneaux. Quelques mois qui pourraient bien être le début d'une carrière, six des huit jeunes participants ont confié vouloir s’orienter vers les métiers de la Restauration. Objectif atteint pour la Fondation !

Des nouveautés dès la rentrée

Le 11 janvier dernier, grâce à l'initiative de Jean-Yves Piccinali (finaliste de "Un dîner presque parfait" l'émission de  M6), la Fondation Paul Bocuse installait son atelier au Campus de l'Apprentissage d'Alès, le cinquième en France, les quatre autres se trouvant en Rhône-Alpes. Ainsi, tous les mercredis, de 15 heures à 17h30, huit jeunes Alésiens âgés de 11 à 15 ans ont pu s'initier à l'art des métiers de bouche sur trois thèmes : la cuisine, la pâtisserie, la boulangerie. Le tout accompagné par trois professionnels bénévoles, Arnaud Joncoux, Michel Kerherno et Christophe Hardy.

Jusqu'alors il n'y avait qu'une session, mais à la rentrée prochaine cela va changer. Dès septembre, l'atelier sera ouvert à huit participants, et ce jusqu'au mois de décembre. Et puis, janvier-mai, une nouvelle session, de nouveaux apprentis cuisiniers, pâtissiers, boulangers. Soit au total, 13 mercredis programmés (hors vacances scolaires pour l'an prochain.

Pour les amateurs, rendez-vous sur le site internet de la Fondation Paul Bocuse. Coût : 90€/session.

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité