LÉGISLATIVES : Alliance Anticorrida pointe du doigt les candidats aficionados

Si Alliance Anticorrida n’entend donner aucune consigne de vote, elle se doit de fournir toutes les informations nécessaires à ses 24 000 abonnés, ainsi qu’aux organisations partenaires.” Une démarche qui s’inscrit dans la continuité du travail accompli en vue de l’élection présidentielle, qui vise à faire connaître la position des candidats à la députation, en particulier de ceux qui se présentent en terres de corrida, dans deux listes différentes à paraître très prochainement, les Anti et Pro corrida. “Il appartiendra ensuite à chaque citoyen de se déterminer, en toute connaissance de cause” peut-on lire dans un communiqué envoyé par Alliance Anticorrida, dont Claire Starozinski se fait la porte-parole.
Et des noms commencent à circuler : Philippe Berta, Jacques Bourbousson, Yvan Lachaud, Silvain Pastor, Franck Proust, Françoise Dumas, Gilbert Collard etc. Des personnalités politiques gardoises qui s’opposent par “leur passion morbide“, aux “courageux tenants du respect de la vie” dont Jean-Marc Roubaud, Denise Ponge, Edouard Chaulet, Carole Jourdan, Jean-Michel Albanèse, Jeremiah Guiraud et Odile Veillerette. “Max Roustan lui se déclare contre les corridas, mais les tolère dans sa ville… On l’encourage donc à les abolir puisque la corrida ne fait plus recette à Alès !
À tout seigneur tout honneur, l’association commence par le Gard où pléthore de prétendants tirent de la fierté de leur passion morbide, y voyant même un atout pour leur terre d’élection. Écartés en priorité de la liste des favoris les : Berta, Bourbousson, William et Françoise Dumas, Fayet, Guiraud, Jourdan, Lachaud, ou autres Mourrut, Pastor, Ponge, Proust, Suau, Verdier, Pastor et même Collard !
Partager