A la uneActualité générale.ActualitésCultureFéria de Nîmes.Insolite

FERIA DE NÎMES : Un samedi en images…

Le samedi de la 60e édition de la Feria de Nîmes. Une journée comme les autres organisée selon un programme tout ce qu'il y a de plus officiel : Aubade de l’Harmonie cheminote (Esplanade), remise des médailles de la feria (Esplanade),  Corridas, Abrivado, vernissage d'expos, Flashmob etc. Mais en marge de ce planning déjà bien chargé, que s'est-il passé ? Réponse en quelques photos.

Photo DR/S.Ma

Un peu de poésie. C'est juste en face des Arènes de Nîmes qu'un artiste acrobate a installé sa scène de spectacle attisant la curiosité des passants qui n'ont pas hésité à faire une pause pour admirer ses prouesses. Des prouesses artistiques que l'homme à l'accent latin très prononcé, a mis en scène mélangeant les registres, passant de l'humour à la poésie avec une facilité déconcertante. Le tout sur une musique très moderne, du Justin Timberlake. Quant aux performances physiques, le public n'a pu que saluer la souplesse et la force de l'artiste perché sur ses barres de fer.

Photo DR/S.ma

Un peu moins poétique mais tout aussi sympathique. Les membres de la Banda Los Bomberos de Ganac ont improvisé, sur le parvis des Arènes de Nîmes, un paquito au rythme de la musique jouée par leurs 40 collègues de la Band'A Leognan, champion de France 2009 de Bandas. Le principe, assis les uns derrière les autres, les participants font défiler au dessus de leur tête un de leur camarade. Un exercice visiblement périlleux qui a suscité l'hilarité des spectateurs. Un petit aperçu de ce qui aura lieu ce dimanche à 16 heures. Les Jeunes Aficionados Nîmois en partenariat avec les cafetiers du Boulevard Victor Hugo jusqu’au Boulevard des Arènes, invitent tous les festaïres à tenter de battre le record du plus grand paquito du monde. Le record (2009) est établi à 2 600 mètres et 7956 participants. Nous y reviendrons bien sûr...

Photo DR/S.Ma

37 rue Fresque, comme partout en centre-ville, les fêtards n'ont pas attendu que la nuit tombe pour s'amuser. Certains même, au vue de leur titubement, étaient sûrement là depuis le matin. Au son de la trompette, les "Olé!" fusent, dans une ambiance tout ce qu'il y a de plus joyeuse, dans les murs de la ville, à l'abri du soleil de plomb qui menace. Il est à peine 16h30, mais la fête est déjà à son comble, les pas de danse en ont déjà fini avec la timidité et tant pis pour le style !

Photo DR/S.Ma

Quelques minutes après la Corrida et le fameux Flashmob de la Feria de Pentecôte qui a rassemblé des milliers de personnes sur le parvis des Arène de Nîmes, les bandas ont pris le relais dans le programme des festivités. Au total, six bandas ont ainsi défilé le long du boulevard Victor Hugo jusqu'à l'Esplanade. Il y avait ainsi la Band'A Leo de Léognan, la Pena de la Vaunage de Calvisson, la Pena des Reboussiers de Quissac, la Pena l'Estrambord de Saint-Christol-lès-Alès, celle de La Clau de Portet-sur-Garonne à côté de Toulouse, Les Sansoucis de Bordeaux ainsi que la Banda Los Bomberos de Ganac. Répartis sur l'Esplanade, chacune des bandas ou penas y est allée de sa note de musique pour le plus grand plaisir des festaïres qui s'étaient accordés une pause repas.

Photo DR/S.Ma

En marge du concert du Collectif Métissé sur la scène installée sur le parvis des Arènes, dans les rues de Nîmes, certains fêtards ont envie les bodegas, d'autres ont improvisé des danses, agrémentés de portés acrobatiques à peine maîtrisés, le tout sur le son très connu des amateurs de Feria : Les lacs du Connemara de Michel Sardou, un classique. Bref, samedi soir, les rues de la ville ont été envahies par une marée humaine sans foi, ni loi, un joyeux n'importe quoi en somme. Seul bémol, à une heure du matin, les rues de la ville étaient méconnaissables souillées de papiers, de gobelets et bouteilles en plastique. Mais il paraît que c'est ça aussi la Feria !


Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité