Vauvert-Petite Camargue

SAINT-GILLES : Festival à contes découverts, du 29 mai au 06 juin 2012, programme complet

 

 

Le festival "Saint-Gilles à Contes Découverts" est organisé à l’initiative de la Ville de Saint-Gilles - Médiathèque Emile Cazelles dans le cadre de sa politique d’animation culturelle autour du livre et du patrimoine oral méditerranéen.

Nombre d'entre nous avons pu tisser un lien très fort avec une peluche, ou voir un de nos proches créer un tel lien. Mais que savons nous exactement sur ces peluches ?

La Médiathèque vous propose cette année de les découvrir différemment grâce à une vraie démarche scientifique originale menée par la Société Française de peluchologie de l'Université de Montpellier 2.

Durant cette semaine pas comme les autres, nous passerons de l'univers déjanté de Jeanne Ferron "Du riffifi dans les labours" et décalé de Minibus "Boucle d’or et les trois napolitains" à ce moment unique de poésie "Le monde est un jardin " où le conteur Gille Crépin et le musicien Hervé Loches dérivent peu à peu les histoires vers nos poètes contemporains et nous interrogent "Pouvons-nous vraiment être les jardiniers de notre monde?". Avec l’humour de François Moîse Bamba, nous verrons notre pays comme quelqu'un qui vient d'ailleurs le voit : "Bienvenue dans la civilisation”. Du rire, de la gravité, mais aussi de la couleur pour les tout-petits. "On dit que la nuit, tous les chats sont gris. Les chats, oui, mais les souris ?" et de l’affection aussi à l’attention de nos anciens, mille flèches satiriques enrobées de malice, mâtinées de tendresse ... servies par la verve effrontée, de la conteuse Agnès Devenne accompagnée par l’accordéoniste Muriel Holtz.

Nous nous déplacerons à la médiathèque, dans la cour des arènes, dans les jardins du château d’Espeyran. Et enfin pas de festival sans un final à dépoussiérer les ventricules et les oreillettes et c’est ce que nous vous offrirons avec Luigi Rignanese et le quatuoraconte, une histoire de transmission sans courroie de sécurité, un conte-concert en CinémaScope sur l’urgence de secouer à pleine main son destin avant demain. Pour toute la famille et au-delà...

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

MARDI 29 MAI 2012

19h00  : Ouverture de la 17ème édition du festival en chansons avec les élèves des classes de Mme Lafaye et de Mme Caparos et vernissage des expositions

À partir de 20h30 - dès 8 ans : Pascale Valenta & Marcel Dreux : "Tchan Dan"

Chants du monde et d’autres mondes. Un récit voyageur qui unit tradition et improvisation. Tchan Dan est le Chant du Dedans, de partout et de tous temps. Comme un héritage transmis par un fantôme venu d’ailleurs, il aime s’offrir en partage et nous enchanter au son de sa mémoire. Au travers d’un récit voyageur, deux musiciens mettent en parallèle des chants traditionnels, porteurs de la mémoire de cultures différentes telles que la Corse, la Bretagne, le Portugal, l’Ecosse, l’Argentine, le Tibet ou la Russie, avec des compositions originales et improvisations inspirées des précédents. Savamment guidé par une mise en scène, ce tour de chant devient un spectacle à part entière où la musique, le récit et le jeu ne font qu’un.

 

Jordi Cardoner (Cie BAO) : Du nounours aux Arts toys, histoire de la peluchologie

Monsieur Cardoner, une des plus grandes références internationales en histoire des sciences de la peluche, nous conte la véritable histoire de la peluchologie. L'histoire de ses inventions, de ses innovations techniques, de ses apports dans le domaine des sciences du vivant et non-vivant, de ses expériences majeures, de ses hommes, et de ses femmes, qui se sont lancés à corps perdu dans l'étude de cet objet, au final si peu connu. L'histoire aussi de ses controverses majeures, de la doudoulogie qui s'est longtemps opposée à la peluchologie. L'histoire également de la suprématie du Nounours face à toute autre forme de représentation animale. L'histoire d'une histoire sans fin, d'une science si jeune, et qui a déjà un si riche passé.

 

MERCREDI 30 MAI 2012

9h30 et 10h45 - Public bébé et petite enfance : Christine Jouneau : "Souris, souris"

On dit que la nuit, tous les chats sont gris. Les chats, oui, mais les souris ? Pour le savoir, avec un brin de tradition, un poil de fantaisie, et même, pour le frisson, la moustache d’un chat, petit pas à petit pas, suivons la journée bien chargée d’une famille de souris qui rient, qui pleurent et qui sourient.

Après des études littéraires et des formations en lecture, théâtre, clown et chant, Christine Jouneau pratique depuis 10 ans l'art du conte, pour tout public mais spécialement pour les jeunes enfants. Elle agrémente ses histoires avec quelques personnages et accessoires. Elle a travaillé 5 ans pour une compagnie de théâtre où elle participait aux travaux administratifs autant qu'à l'animation d'ateliers théâtre pour les enfants et les adolescents et d'ateliers d'écriture pour des publics en difficulté. Actuellement elle oeuvre pour une association, Sarabande, pour laquelle elle propose des prestations de contes.
15h00 - Jeune public : Cie Minibus : "Boucle d'or et les trois napolitains"

L’histoire de Boucle d’Or et les Trois Ours totalement revisitée… à la sauce Bolognaise ! Imaginez un instant des "Parrains" du Sud de l'Italie ... au pays de Blanche Neige ! Croisant au fil des rencontres les héros des contes qui ont bercé notre enfance.

La Cie MINIBUS est une compagnie spécialisée dans le spectacle musico-théâtral destiné au jeune et tout public. C’est en 2002 que Gilles MELKI (musicien, auteur, compositeur, metteur en scène ) et Philippe NATARIANNI (comédien, chanteur, régisseur ) mettent en route La Cie MINIBUS. Leur vocation commune, issue du théâtre et de la musique, oriente leur recherche artistique vers des créations où s’affirment le conte et l’expression audiovisuelle. Ce mélange des genres aboutit à une forme d’expression qu’ils côtoyaient déjà dans le cadre du Théâtre en flammes avec lequel ils ont collaboré durant 7 années sur 4 créations, sur les cultures du monde. Dans une volonté de communiquer leur conception des arts du spectacle vivant à un public de tous âges et tous milieux, la Cie MINIBUS propose conjointement à sa politique de création, des interventions en milieu scolaire et en milieu hospitalier.

 

JEUDI 31 MAI 2012

Matin et après-midi : Christine Jouneau rencontre les enfants de la crèche et de la maternelle Le Ventoulet / Jordi rencontre les scolaires

Le Comte Mireval de Pilou-Pilou, professeur de peluchologie, accueillera les classes de Saint-Gilles afin d'étudier les espèces de peluches présentes dans la région. Nous en ferons l'inventaire, nous les classerons, et nous nous poserons de très sérieuses questions à leur sujet. La peluchologie en effet n'est pas une science farfelue, c'est une façon très pertinente d'approcher les problèmes de la classification des espèces et de la biodiversité. C'est pour cela qu'il sera accompagné d'une personne travaillant au département culture scientifique de l'université Montpellier II. Tout deux feront un travail très original et ludique avec les classes, une façon plus décalée d'aborder les sciences.

 

21h00 - dès 8 ans : Gille Crépin et Hervé Loche : Le monde est un jardin

Gille Crépin et Hervé Loche proposent une exploration de notre rapport avec le monde qui nous entoure. Pendant longtemps la « nature » fut ce qui entourait l’humain. Aujourd’hui nous avons compris que nous faisons partie du problème. Mais la question demeure : pouvons-nous vraiment être les jardiniers de notre monde ? Mêlant, comme ils savent si bien le faire le chant, la musique, les histoires et les textes, ils nous entraînent avec complicité vers les écrits de René Char, Jean Giono, Romain Gary et Hélène Cixous tissés aux contes qui éclairent le thème.

VENDREDI 01 JUIN 2012

Matin et après-midi : François Moïse Bamba rencontre les scolaires / Soirée au château d'Espeyran

François Moïse Bamba a à cœur d’intervenir auprès des plus jeunes, le conte étant pour lui un élément fondament al de l’apprentissage de la vie. C’est pourquoi il mène de nombreux ateliers sur le conte et l’oralité auprès des scolaires (primaire, collège, lycée) mais aussi des adultes. A chaque âge sa méthode et sa pratique, mais l’objectif reste le même : véhiculer la richesse de la tradition orale, du partage et de la confiance en soi.

 

19h00 - dès 8 ans : Pierre Deschamps : La visite imprévue
Ballade Contée suivie du repas tiré du sac

Château, musée, jardin, chaque lieu possède ses histoires humaines qui nous permettent de nous souvenir qu’ici nos ancêtres ont vécu. En mêlant aux contes repères scientifiques et historiques, Pierre Deschamps vous propose une visite forcément imprévue, pour voir, comprendre et rêver notre patrimoine d’une autre façon.

Pierre Deschamps a choisi de travailler sur les contes du monde entier car pour lui le métissage des contes est essentiel. Il lui semble qu'en travaillant sur une culture unique, on se coupe des racines universelles du conte. En métissant les histoires, il s'autorise à mélanger, à aller voir comment cette histoire là s'est passée là-bas. En recueillant ses particularités il enrichit la trame originelle et pour que les personnages nous soient plus proches, il cherche à renforcer l'aspect universel et intemporel des contes populaires.

 

21h00 - dès 8 ans : Jeanne Ferron: "Du riffifi dans les labours"

Une grande fresque sociale et champêtre avec des héros magnifiques et de vrais durs. Où l’on assistera en direct à une chasse sauvage : la course à l’inspiration. Où l’on fera connaissance avec une chèvre transformiste au grand cœur. Où l’on s’émerveillera des performances aquatiques d’une tendre saucisse. Bref du sang, de la violence, de l’amour, de l’action. Coup de chauffe dans les labours, coup de chauffe sur la scène !

Jeanne Ferron nous emmène avec humour et tendresse dans son univers singulier, quelque peu déjanté, construit d'histoires extraordinaires. Parfois timide, parfois extravertie, elle rit beaucoup, le public autant ! Jeanne Ferron est une artiste attachante qui ne laisse pas indifférent. De grands moments en perspective !

 

SAMEDI 02 JUIN 2012

À partir de 10h30
Les enfants des ateliers conte de la Médiathèque dirigés par Laurence Canonne et ceux dirigés par Jordi "Raconte, bouge et danse…"
L'atelier conte du mercredi vous présentera ses travaux : histoires inventées, chorégraphiées et chantées, par la troupe des petits conteurs. Menés par Laurence Canonne, conteuse, danseuse, ils évoqueront devant vous des contes merveilleux : "la Fête de la Reine sirène et les Dragons", travail de groupe. Un duo,"la triste histoire de Dragon Noir" suivi du fil conducteur de l'année : "Le Pays gris".

"Les petites langues pendues"
Les élèves de l'atelier conte ont travaillé autour de l'ours. L'ours sous toutes ses formes, et plus particulièrement les peluches, thème de l'exposition de cette année. Le programme s'est déroulé en plusieurs étapes, de la mise en confiance par des exercices théâtraux et des jeux basés autour de l'improvisation, en passant par l'apprentissage de la structure de ces histoires afin de pouvoir les raconter de plusieurs façons, puis l'invention d'histoires à la manière de Boucle d'or et les 3 ours, pour enfin présenter le spectacle.

 

Soirée dans la cour des arènes

À partir de 19h00 - Tout public : François Moïse Bamba : "Bienvenue dans la civilisation"
Un spectacle plein d’humour entre mythes et réalités.qui parle de ces hommes et ces femmes dont la vie a basculé pour cause de guerre, de famine ou encore de génocides, de catastrophes naturelles, et qui un jour ne regardent plus que vers l'occident, la liberté, la réussite, l'abondance, la "civilisation"… De son côté, il précise que "cela s'est passé plus doucement. Il a eu la chance de pouvoir réaliser son rêve, venir en France et y a découvert les bons comme les mauvais côtés. Il a une vie dans son pays, sa famille et ne sait pas ce qui se passerait dans sa tête si cette possibilité de venir et repartir ne lui était plus donnée…" Jeanne Ferron

Conteur du Burkina Faso, il est issu de la caste des forgerons, les maîtres du feu et du fer et fut initié à l'art du conte par son père. Par la suite, il suit divers stages et formations, il collecte et réécrit de nombreux contes du Burkina Faso, de l’ethnie Sénoufo. Aujourd'hui, François Moïse Bamba, dit le forgeron conteur, est reconnu pour son travail et voyage dans le monde entier, à la rencontre du public. Depuis 2003, il intervient régulièrement sur des festivals en France et à l'étranger. Parallèlement, il s’occupe de nombreux projets, avec notamment la création de l’association "A l’école des ancêtres", pour aider les jeunes conteurs qui débutent. Directeur de Yeleen, le Festival du Conte et des Arts du Récit de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso de 2004 à 2010, il est maintenant directeur artistique et culturel de la Maison de la Parole et coordinateur général du réseau international de conteurs Afrifogo.

Histoire d'en rire : Fanfare Les Fanfarons

Dans ce spectacle-ci, elle s’attache à dépeindre des figures féminines assez frappées, mi-dingues, mi-sages. Avec toute la rigueur scientifique que vous lui connaissez, elle analyse le phénomène du neurone fêlé sur des mammifères supérieurs, essentiellement des sujets femelles issus d’un contexte bio-narratif.

Fanfare improbable et impertinente, musique rurale du monde. Ils distillent une musique gaie et chaleureuse qui donne envie de chanter et danser. Une musique "Bio", acoustique et mélodique, qui plaît aux plus jeunes comme aux plus anciens. Ils animent marchés, foires, forums, bals ou festivals avec un répertoire allant des musiques populaires de tous pays jusqu'à la chanson française en passant par le jazz et le musette.

 

MARDI 05 JUIN 2012

10h30 - Public scolaire : Les enfants de l'école le Ventoulet : "L'Albatros"

Non, les élèves de maternelle ne passent pas le bac cette année. Ils ont pourtant étudié à leur façon ce poème de Charles Baudelaire : l'Albatros. Et quel plaisir de les voir interpréter la double comparaison des états de l'Albatros "vastes oiseaux des mers" jusqu'à cet infirme qui mime en boitant "l'infirme qui volait". Les enfants ont travaillé sur la verticalité, l'aspect aérien de l'albatros, la liberté de mouvement et aussi sur l'isolement, la solitude, le monde d'en haut et le monde d'en bas... Dans ce spectacle, c'est avant tout l'expression corporelle se dégageant de ce poème qui nous a guidé : la liberté, la contrainte, toutes les valeurs que l'enfant doit intégrer pour gagner sa liberté de grandir.

 

15h00 - dès 8 ans : Agnès Devenne et Muriel Holtz : Je ne dirai plus un mot

Une joute piquante, mille flèches satiriques enrobées de malice, mâtinées de tendresse... servies par la verve effrontée, de celles qui n'ont pas leur langue dans la poche ! Quand l'une conte, l'autre chante, et toutes deux s'aventurent, au fil de la parole souveraine, du pouvoir incantatoire des mots et notes enchanteresses. Souhaits prononcés et formules sibyllines, rumeurs, mensonges raffinés, ouï-dire et quiproquos époustouflants...

 

21h00 - Tout public : Les adultes de l'atelier conte de la Médiathèque dirigé par Maurice Tardieu "Arrêt sur image"

Un yéti momo logique ou la logique de l'étymologie, c'est le spectacle de l'atelier conte de la médiathèque dirigé par Maurice Tardieu. Pour raconter une histoire, nous avons à notre disposition tous les mots de la langue française et d'au-delà. Mais les mots ont-ils le même sens pour tout le monde ? Nous avons voulu mettre cela au clair, alors nous sous sommes arrêtés cette année sur le sens véritable du mot dans une direction d'archéologie personnelle. Quelle étymologie pour le mot que je vais dire ? Pour cela, on a décidé de faire un arrêt sur image afin d'aller chercher à l'intérieur de nous, la préhistoire du mot, la graine, le germe, peut-être l'homme de néandertal ou le yéti. Une seule certitude, cette recherche va nous offrir de drôles de jeunes-vieilles histoires. Comme disait Pierre Jakez Hélias : "un conteur n'est pas seulement celui qui transmet des contes, c'est aussi celui qui les trouve, qui est frappé d'inspiration là où les autres ne voient qu'incident."

 

MERCREDI 06 JUIN 2012

9h30 et 10h45 - Public bébé et petite enfance : Anne Lopez : Loupoulette

« Petite poulette, écoute bien : STOP à la barrière. Au-delà, le loup te croquera. » Mais le doudou qui traîne partout est grand, très grand… « Allez mon doudou ! Va chez le loup ! » Que fera Petite Poulette quand le loup avalera son grand doudou ?

Avec Anne Lopez, que nous soyons tout petits ou adultes, nous entrons tout aussi bien dans la douceur de ses berceuses, que dans les dialogues avec son facétieux Frou-Frou ! Que dire des contes ? Une écriture ciselée par une vivacité d’enfance, haute en émotions de toutes les couleurs qui renouvelle la grande image du loup dévorant et de la petite poulette. Le corps de la conteuse bouge comme elle conte, tout un art qui nourrit la vie sans attendre le nombre des années et ravive de délicieux frissons, le souffle des grands.

 

15h00 - Jeune public : Jordi Cardoner : Le Comte de Piloupilou

Le Comte Mireval de Piloupilou est l’un des trois derniers chasseurs de peluches les plus réputés du monde. Il nous parlera de ses faits de chasse, et autres aventures extraordinaires de capture de peluches. Il nous expliquera comment attirer, piéger et apprivoiser un propriétaire de peluche, et comment lui prendre son nounours ou son doudou tout doux pour les bienfaits de la science.

Jordi Cardoner est comédien, auteur, conteur, improvisateur et surtout humoriste. Ce touche-à-tout montpelliérain a développé dans ses spectacles tout un univers axé sur le décalage du quotidien et la dérision. Avec sa compagnie, le collectif BAO, il revisite les contes populaires tant en solo dans ses "Contes de distraction massive", qu'en trio dans ses spectacles jeune public ("Princesse Raiponce"…). Il travaille actuellement sur l'adaptation en catalan de sa conférence sur les peluches, et de sa "Blanche Neige décongelée", afin d'exporter ses créations de l'autre côté des Pyrénées.

 

Soirée de clôture
21h00 - Tout public : Luigi Rignanese et le quatuoraconte "Knup"

Un jeune charbonnier et une princesse refusent leur destin tout tracé. Leur "Non !" d'adolescents les plonge en pleine folie universelle où la mort, l'amour, l'humour se cognent au présent du "No Future". Une épopée barbare à gorge déployée, une histoire de transmission sans courroie de sécurité, un conte-concert en CinémaScope sur l'urgence de secouer à pleine main son destin avant demain.

 

JEUDI 07 JUIN

Matin et après-midi : Anne Lopez rencontre les enfants de la crèche et de la maternelle Le Ventoulet

Le premier conte part du constat qu’il n’est pas facile de se situer entre le « Tu es assez grand pour ceci mais trop petit pour cela » et le temps, de s’en rendre compte on est avalé par l’évènement ! Le passage dans le ventre du loup révèle des ressources insoupçonnées. Dans le deuxième conte, face au loup, les trois sœurs doivent rester unies mais les deux aînées ne l’entendent pas ainsi et jettent la plus jeune dans la gueule du loup. La solidarité et l’entraide ne sont pas des actes évidents à mettre en pratique mais avec courage, ils peuvent l’être. La preuve !

 

EXPOSITIONS
"Mission Peluches" Scientifique-conçue par le Pôle Culture Scientifique - Université Montpellier 2
A l’occasion de l’Année Internationale de la biodiversité, le Pôle Culture Scientifique a créé l ‘exposition Mission Peluches en 2011. Cet événement vous propose une manière originale pour aborder les thématiques de biodiversité et de démarche scientifique. L’objet d’étude n’est plus le vivant mais la peluche ! Le lien affectif fort que nous avons avec les peluches permet d’aborder ludiquement des concepts scientifiques complexes en se confrontant aux mêmes problématiques que les chercheurs. Différents degrés de lecture permettent de s’adresser aux plus petits comme aux plus grands. L’exposition s’accompagne d’animations conçues et réalisées par des étudiants universitaires (Master 2), et des deux spectacles programmés dans la semaine avec Jordi. Prospecter, inventorier, mesurer, observer, décrire, classer…, "Mission peluches" a pour but d’aborder la démarche scientifique de la classification du vivant. Il existe une grande diversité de peluches, de formes, de tailles et de couleurs, c’est un objet d’investigation scientifique étonnant ! Si vous voulez participer à cette démarche, nous vous invitons à venir accompagné de votre peluche à la médiathèque pour contribuer à notre inventaire de peluches. Et surtout si vous vous inscrivez aux spectacles ou à la rencontre scolaire de Jordi, n'oubliez pas de venir accompagné de votre peluche !

 

"C’est quoi la liberté ?"
Conçue par élèves des classes de Françoise Lafaye et Christine Caparos

Un pari : celui de la liberté ! Une question philosophique, un thème unique mais très large, abordé une année durant pour permettre aux enfants de « prendre leur envol » c'est-à-dire de grandir, d’acquérir l’attitude et l’autonomie nécessaires pour le faire, ainsi que la capacité à réfléchir par eux-mêmes .  Pari tenu : en commençant par l’étude des oiseaux, « sujet concret », les enfants ont fait leur chemin au travers de sorties, d’expositions, de documentaires, mais aussi en passant par une rencontre avec l’Art sous toutes ses formes : poèmes, peintures, sculptures, films, romans, contes, albums, musiques… Et une dimension, plus abstraite celle-là, leur est apparue : l’oiseau comme symbole de liberté. Ecouter, penser, réfléchir, argumenter et se questionner : ces enfants de cinq ans s’y sont employés et ont découvert que la liberté c’était : Faire ce que l’on veut, mais, attention, sans franchir certaines limites ! Oser prendre son envol, grandir, voler de ses propres ailes… Etre capable de choisir et de suivre son propre chemin, être capable d’être créatif, d’être un artiste… De ce pari tenu, est née une exposition où se côtoient des oiseaux géants, porteurs de messages de liberté glanés dans les œuvres étudiées et des productions très libres (il le fallait !) extraites d’un cahier que les enfants emporteront chez eux, en souvenir d’une année riche en découvertes : Puisse ce cahier être le sésame d’une vie de liberté et cette exposition donner des ailes aux visiteurs !

 

Les entrées aux spectacles sont gratuites. Les réservations sont obligatoires.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité