• Home »
  • Nîmes »
  • NÎMES : Exposition “Le dessin à l’origine de la création artistique” par Charles-Joseph Natoire, jusqu’au 16 septembre 2012 au musée des Beaux-Arts

NÎMES : Exposition “Le dessin à l’origine de la création artistique” par Charles-Joseph Natoire, jusqu’au 16 septembre 2012 au musée des Beaux-Arts

 

 

Jusqu’au 16 septembre 2012, le musée des Beaux-Arts de Nîmes propose l’exposition “Le dessin à l’origine de la création artistique” par Charles-Joseph Natoire (Nîmes, 1700-Castel Gandolfo, 1777).

Charles-Joseph Natoire fut, d’un point de vue institutionnel mais aussi pour nombre de ses contemporains, l’un des grands peintres français du XVIIIe siècle. Lauréat du Grand Prix en 1721, reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1734, promu adjoint à professeur en 1735 et professeur en 1737, il fut nommé directeur de l’Académie de France à Rome en 1751. Il travailla pour la cour et pour la noblesse, peignant pour Versailles, Marly et Fontainebleau, pour l’hôtel de Soubise et la Bibliothèque royale, pour les manufactures de Beauvais et des Gobelins. Son œuvre se construit à partir d’une démarche complexe dont témoigne sa production graphique : elle associe une réflexion sur la peinture d’histoire et une interrogation sur le moyen technique en tant que tel.

À l’occasion de la parution de la première monographique scientifique sur Charles-Joseph Natoire par Susanna Caviglia-Brunel, le musée des Beaux-Arts de Nîmes expose une centaine d’œuvres, qui illustrent le processus créatif chez l’artiste et le replacent dans les grands enjeux esthétiques de son temps. Le parcours de l’exposition se compose de trois sections. On commence par voir comment la notion d’imitation qui fonde le métier d’artiste se met en place dans la pratique de la copie. On suit ensuite la méthode de travail rigoureuse que le peintre élabore, de l’esquisse au modello dessiné ou peint, et comment le choix technique relève d’une véritable interrogation sur les spécificités du médium graphique, d’ordre à la fois matériel, expressif et esthétique. On admire enfin les feuilles conçues comme œuvres à part entière, qui reflètent la nouvelle autonomie dont le dessin jouit au XVIIIe siècle. À travers la présentation d’œuvres d’une qualité extraordinaire, cette exposition montre comment le dessin est chez Natoire à la fois moyen de recherche, espace de liberté et lieu intime où seul il semble s’autoriser à donner libre cours à ses pensées.

 

Commissaire de l’exposition : Pascal Trarieux, conservateur du musée des Beaux-Arts de Nîmes.

Commissaire scientifique : Susanna Caviglia-Brunel, maître de conférences à l’Université de Limoges.

Publication : Susanna Caviglia-Brunel, Charles-Joseph Natoire., Arthena, 2012, 582 p., 1281 ill., 149 €

 

Pratique :  

HORAIRES : Ouvert de 10h à 18h tous les jours sauf le lundi / Nocturne pour les JEUDIS DE NÎMES

TARIFS : 

• Plein tarif : 5 €

• Tarif réduit : 3,70 € (Groupes d’au moins 10 adultes, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active. (Sur présentation d’un justificatif)).

LIEU : MUSÉE DES BEAUX-ARTS Rue Cité Foulc à Nîmes / Tél. accueil : 04 66 28 18 32

Partager