CANULAR : Étienne Mourrut, bien involontairement, au coeur d’une polémique autour de Nadine Morano

Etienne Mourrut aurait "maintenu sa candidature" à la demande de François Fillon, explique Nadine Morano

Gérald Dahan n’en est pas à son coup d’essai. L’imitateur, qui s’est spécialisé dans les canulars téléphoniques, a piégé Nadine Morano dans un sketch diffusé ce matin sur Sud Radio. Pour réussir son coup, l’humoriste s’est fait passer pour Louis Aliot, numéro deux du Front National, et a proposé à la candidate aux législatives en Meurthe-et-Moselle de soutenir le candidat du Front National de sa circonscription en échange d’un retrait d’Etienne Mourrut dans la deuxième circonscription du Gard. Sans donner de réponse au faux Louis Aliot, Nadine Morano revient sur le cas du Maire du Grau-du-Roi :”Etienne Mourrut s’est maintenu parce que François Fillon lui a demandé de le faire”.

L’ancienne Ministre délégué auprès du Ministre du Travail va plus loin dans cet entretien téléphonique – qu’elle pensait privé – et déclare :”Marine Le Pen a beaucoup de talent”. Puis, elle s’inquiète  :”La gauche et la droite c’est quand même pas pareil, ils vont nous mettre le droit de vote des étrangers ! Je n’ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi !”

Découvrant que le coup de téléphone de Louis Aliot était en réalité un canular, Nadine Morano a dénoncé sur RTL “un montage et une opération politique. Monsieur Dahan est un socialiste qui s’est affiché avec François Hollande. J’entends déposer plainte”. A suivre…

Partager