Actualité générale.Actualités

GRAU-DU-ROI : Les premiers vacanciers sous le soleil exactement

Ce jeune rémois, tout juste en vacances, semble équipé pour affronter les premiers rayons du soleil

Ciel bleu, mer claire, grand soleil et sable chaud... Telle est la liste des ingrédients qui promettent de passer de bonnes vacances. Mercredi après-midi, au Grau-du-Roi, sur la plage de l'Espiguette où la température dépassait allègrement les 30 degrés, les premiers touristes n'ont pas attendu les grandes vacances pour plonger dans une eau de mer à 21°. Charles et Monique, un couple d'une quarantaine d'années originaire des Ardennes, sont justement bien contents d'éviter les juilletistes : "Si on vient à ce moment là de l'année, c'est pour prendre les touristes à contre-pied, analyse Charles en fin tacticien. Ca fait plus de 10 ans qu'on vient. Mais la première année, on s'est fait avoir comme des bleus et on a débarqué en juillet. J'vous raconte pas l'horreur ! Il y avait des bouchons interminables."

Un peu plus loin, sur le parking de la plage, un jeune couple hésite, regarde dans toutes les directions, semble perdu. "On veut juste éviter la plage naturiste", s'inquiètent-ils. Remis sur le bon chemin, la nîmoise et son compagnon, qui vient de Reims, s'orientent désormais vers la plage un peu plus "habillée". "C'est la première fois qu'on vient ici. On est là pour la journée parce que nous sommes étudiants et en vacances. Si on a choisi l'Espiguette c'est parce que sur l'autre plage du Grau-du-Roi, il y a toujours trop de monde", résume la nîmoise.

Les premiers touristes sont arrivés sur la plage de l'Espiguette

Allongé sur le sable, presque endormi, un retraité au corps déjà bien hâlé peaufine son bronzage du dos. "Mon bronzage ? Ca fait trois semaines que je suis dessus et j'en suis pas peu fier, se réjouit ce retraité lillois. Je viens ici pour le calme, le cadre et la nature. Il y a de belles balades à faire dans le coin. Et puisque que l'on peut se le permettre, vu qu'on est en vacances tous les jours, on a voulu éviter l'arrivée massive des touristes. Et puis en Juillet-Août, tout est plus cher. Enfin, ça nous évite aussi d'avoir à supporter les animations organisées dans notre camping." Le message est passé.

Mais malgré tout, ces premiers touristes parviennent difficilement à remplir l'immense plage de l'Espiguette. A l'"Espiguinguette", qui fait office de buvette et qui permet aux touristes de manger un morceau, la serveuse confirme :"L'activité a commencé à reprendre le week-end dernier. Mais c'est encore un peu faible. Les affaires vont vraiment débuter en juillet." On n'en doute pas un seul instant.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité