A la uneBeaucaire-VaucluseInsolite

BEAUCAIRE : Omar Sy honore de sa présence la cinquième édition du festival de cinéma

Jacques Bourbousson, Maire de Beaucaire (à gauche) est ravi de recevoir deux comédiens de talent : Omar Sy (au centre) et Youssef Hajdi (à droite)

La cinquième édition du Festival de cinéma de Beaucaire se tenait ce week-end dans plusieurs endroits de la ville : l'Espace Daudet, le Casino de Beaucaire et à la Mairie. Pendant deux jours, à 5 euros la séance, les spectateurs ont pu assister à la projection de plusieurs films comme "Nos jours heureux", "La loi de Murphy" ou l'incontournable "Intouchables", succès immense au box office. Un film qui a valu à Omar Sy d'obtenir le césar du meilleur acteur. Justement, Omar Sy a honoré de sa présence le festival beaucairois et l'association organisatrice de l'événement "Les têtes à Clap", présidée par Ludovic Duplissy.

Sourire aux lèvres, lunettes noires, pantalon de toile blanc et chemise bleu ciel, l'acteur est arrivé décontracté à la mairie de la ville où le maire, Jacques Bourbousson, tenait à le remercier de sa présence :" C'est un réel plaisir d'avoir comme invité d'honneur un homme grand par la taille et grand par le talent, Omar Sy. Vous êtes un acteur généreux, créatif et talentueux. Vous êtes un bel exemple pour la jeunesse. C'est pour cette raison que je souhaite vous remettre la médaille de la ville de Beaucaire".

Touché, l'humoriste du Service Après Vente tape dans le dos de son ami Youssef Hajdi, parrain de l'événement et comédien que l'on a pu voir dans "Halal Police d'Etat" ou "Made in Jamel". Omar Sy remercie la centaine de personnes - essentiellement des jeunes - qui a fait le déplacement à la Mairie pour le voir :"Merci de votre accueil et merci de m'avoir mis à l'honneur. Je vous remercie aussi, monsieur le maire. Ça me fait plaisir les jolies choses que vous avez dites sur moi. D'autant plus qu'il y a mes enfants et ça fait plaisir qu'ils entendent ça sur leur papa." Dès la fin des discours, les fans de l'acteur se sont rués sur lui, demandant photos et autographes. Omar s'y est prêté volontiers. Qui a dit qu'il était intouchable ?

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité