• Home »
  • Economie »
  • LANGUEDOC-ROUSSILLON : La Caisse des Dépôts accorde 521 millions d’euros pour le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier

LANGUEDOC-ROUSSILLON : La Caisse des Dépôts accorde 521 millions d’euros pour le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier

La Caisse des Dépôts a accordé le 28 juin 2012 un prêt d’un montant de 521 millions d’euros sur fonds d’épargne à la société Oc’Via pour le financement du contrat de partenariat relatif au contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier initié par Réseau Ferré de France.

Il s’agit de la quatrième intervention du fonds d’épargne dans un grand projet ferroviaire français en partenariat public-privé, ces quatre financements représentant au total plus de 1,6 milliard d’euros de prêts aux sociétés de projets sélectionnées par RFF. Après le projet de télécommunications ferroviaires « GSM-R » (2010, prêt de 128 M€) le projet de la LGV Sud Europe Atlantique (2011, prêt de 757 M€) et le projet de la LGV Bretagne Pays de Loire (2011, prêt de 254 M€), le fonds d’épargne a ainsi accompagné RFF sur l’ensemble de ses grands projets des dernières années.

Il est important de rappeler que depuis 2009, une nouvelle enveloppe de 7 Md€ de prêts sur fonds d’épargne a ainsi été mise en place par les pouvoirs publics pour les projets de transport, dont environ 6,5 Md€ ont été engagés à ce jour pour le financement de projets ferroviaires, mais aussi pour le secteur portuaire et le transport urbain.

Partager