ALLIANCE ANTI-CORRIDA : Pas si fou, Afflelou !

Claire Starozinski. Photo © objectifgard.com / MA

L’alliance Anti-Corrida et sa porte-parole Claire Starozinski ont de quoi se réjouir. Elles ont gagné leur combat et sont parvenues à ouvrir les yeux au célèbre opticien Alain Afflelou juste avant le début des fêtes de Bayonne qui se déroulent du 25 au 29 juillet prochain.

Le 4 avril dernier, Jean Grenet, maire de Bayonne, annonçait à ses concitoyens que l’opticien serait un sponsor des ferias et que le partenaire s’engageait à hauteur de 500 000 euros dans l’événement. Mais, visiblement, Alain Afflelou ne semblait pas au courant que la fête comportait aussi des corridas. C’est ce qu’il explique dans un communiqué de presse : “Ayant tardivement appris l’existence d’une corrida durant les Fêtes de Bayonne, Alain Afflelou en personne ainsi que la société ALAIN AFFLELOU ne veulent pas s’associer à des événements impliquant des actes de violence envers les animaux.

Les 500 000 euros promis iront donc à des manifestations culturelles. Claire Starozinski, nîmoise et porte-parole de l’alliance Anti-Corrida, est ravie :”Je suis très satisfaite qu’Alain Afflelou ait craqué. C’est une prise de conscience de la souffrance de l’animal. Plus ça va, plus on avance et moins la corrida est tendance. Les artistes se positionnent. Hélène Ségara, par exemple, qui s’implique beaucoup dans le mouvement anti-corrida, a refusé de chanter à un spectacle le jour où la corrida se tenait.” Telle un picador, la porte-parole plante ses piques et affaiblit un à un tous ses adversaires.

Bonsoir,

En raison de la multiplication de commentaires et courriels reçus, la rédaction décide d’interrompre tous les commentaires sur cet article afin d’éviter tout risque de débordement notamment dans les propos.

Nous souhaitons donner la parole à tous, aussi, nous publions le communiqué de presse reçu, il y a quelques instants, de la part du CRAC afin que chacun n’ait pas le sentiment d’être lésé :

Communiqué de presse du CRAC Europe
“AFFLELOU : pas d’argent pour la torture !

Le 4 avril 2012, le CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance, apprenait que, du 25 au 29 juillet 2012, à raison d’un engagement de 500 000 euros, Alain Afflelou serait le sponsor des fêtes de Bayonne.
Une corrida faisant partie de ces festivités, le CRAC Europe a alors immédiatement contacté la société Afflelou pour dénoncer le financement de ce spectacle barbare et inciter ses sympathisants à le faire. Plusieurs milliers de personnes (sympathisants, membres de diverses associations de protection animale, citoyens et internautes), indignées par ce sponsoring, ont également propagé cette information et contacté Afflelou, ne recevant pour seule réponse qu’un démenti mentionnant qu’« à aucun moment l’image de l’entreprise ALAIN AFFLELOU ou celle de son fondateur n’a été, n’est et ne sera jamais associée à des corridas ou des actes de barbarie envers les animaux ».  Ce démenti étant totalement contradictoire avec les informations collectées, le CRAC Europe a prévu l’organisation de plusieurs manifestations devant les enseignes de la marque (le 28 juillet à Lille, le 4 août à Paris et le 18 août à Nantes notamment) afin d’alerter la clientèle de l’enseigne Afflelou.

À l’annonce de ces manifestations, M. Romain Afflelou (fils d’Alain) a réagi le 11 juillet sur les pages des réseaux sociaux consacrées à ces manifestations pour se positionner contre les corridas, puis a publié via ces réseaux sociaux et les organes de presse le communiqué suivant :

« COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 11 juillet 2012

ALAIN AFFLELOU ANNULE SON PARTENARIAT DES FÊTES DE BAYONNE
La société ALAIN AFFLELOU a décidé de retirer son partenariat des Fêtes de Bayonne.Ayant tardivement appris l’existence d’une corrida durant les Fêtes de Bayonne, Alain Afflelou en personne ainsi que la société ALAIN AFFLELOU ne veulent pas s’associer à des événements impliquant des actes de violence envers les animaux.Tout au long de ses multiples partenariats, la marque s’est toujours attachée à faire respecter ses valeurs et ses convictions. Elle entend bien poursuivre cette démarche dans la région à l’avenir comme le démontre son soutien à l’Aviron Bayonnais. »

Le CRAC Europe annule donc les manifestations prévues et félicite la société Afflelou pour sa prise de position historique. Néanmoins, les 500 000 euros ayant déjà été versés à la Ville de Bayonne, nous resterons très vigilants et particulièrement attentifs à l’utilisation de cette somme et à la bonne foi de la société, notamment en assistant aux réunions du conseil municipal. Le CRAC Europe tient à remercier toutes les personnes qui ont participé à cette action et propagé l’information. Sans cette formidable mobilisation citoyenne, rien n’aurait été possible. Pour le CRAC Europe,

Merci de votre attention,

Mike

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Partager