A la uneActualité générale.ActualitésUzès-Pont-Bagnols

IMMERSION : 17 ans après, le Musée Haribo d’Uzès régale toujours les gourmands

Paris a Disneyland, Uzès a Haribo. Deux univers liés à l'enfance très différents et pourtant incontournables. Pour le croire, il faut le voir, dès 10 heures à l'ouverture, ils sont déjà des dizaines et des dizaines, petits et grands, à se bousculer aux portes du Musée du bonbon Haribo à Uzès, le seul en Europe.

Les jumelles Lisa et Manon, 9 ans et demi, de Saint-Maximin s'arrachent les milliers de bonbons en vente dans la boutique. Photo DR/S.Ma

Depuis 17 ans déjà, l'usine Haribo d'Uzès dévoile ses secrets enfouis dans des montagnes d'archives qui retracent l'histoire de cette entreprise -- créée en 1920 par l'Allemand Hans Riegel -- implantée à Uzès en 1987 suite au rachat de la société Ricqles Zan. En 1996, donc, l'idée était de révéler au public les valeurs de la marque et d'expliquer comment, décennie après décennie, elle a su régaler les palais et bichonner sa réputation. C'est un moulin à textile daté du XIIème siècle, transformé par la suite en réserve par Ricqles-Zan, situé à deux pas de l'usine, qui a été désigné pour devenir l'unique Musée Haribo de toute l'Europe.

Les sens en éveil

Quelques secrets de fabrication sont révélés aux visiteurs. Photo DR/S.Ma

En poussant la porte de ce temple du sucre ô combien vénéré par les gourmands, tous les sens sont en émoi. L'odorat d'abord, les effluves de fraises Tagada, de Car en sac, de Dragibus et autres "délicieuseries" gélatineuses donneraient presque le tournis. De quoi réveiller la gourmandise même à 10 heures du matin. La vue ensuite, parce que le Musée est comme les bonbons, très coloré. Mais aussi parce qu'il y a tant de choses à découvrir. En plus de l'historique de l'entreprise, le visiteur perce quelques secrets de fabrication du bonbon. C'est pour cela qu'il faut ouvrir grandes ses oreilles (l'ouïe !) pour ne pas laisser passer ces informations si précieuses -- sur le bonbon, ses ingrédients -- enfin celles que Haribo veut bien dévoiler, bien évidemment. Allez donc demander la technique d'enrobage des "Mètres roulés", motus et bouche cousue !

Au premier étage du Musée, des jeux attendent petits et grands. Photo DR/S.Ma

Le sens du toucher est quant à lui mis à l'épreuve dans une seule partie du Musée : au premier étage du nouveau bâtiment (construit il y a une dizaine d'années). C'est là que des jeux attendent les visiteurs. Cette partie subira d'ailleurs une transformation dès le mois de janvier 2013 : "Nous allons recréer un atelier de fabrication très ludique et très coloré" précise Corinne Monteil, la directrice du Musée du bonbon Haribo. Enfin le goût, le plus important pourrions-nous dire en toute franchise, est aussi sollicité. Dès leur arrivée au Musée, les gourmands (280 000 par an, 3000 par jour au mois d'août, Ndlr) ont droit à leurs petits sachets de bonbons, histoire de se mettre en appétit avant le clou de la visite, la boutique. D'une surface de 50m² à la fin des années 90, elle est passée à 160m² dans les années 2 000. Ici sont stockés des milliers et des milliers de paquets de bonbons prêts à être dégustés après bien entendu un passage obligé du côté des caisses. "Tous nos produits sont présentés dans la boutique, du sachet à 1 kilo au petit paquet à 0,60€. C'est le lieu incontournable du Musée" s'amuse la directrice. Et dans le top dix des meilleurs ventes de bonbons, c'est la Fraise Tagada qui s'arrache la première place suivie de près par les nouvelles tendances acidulées.

Musée du bonbon Haribo, Pont des Charrettes à Uzès - Ouvert tous les jours au mois d'août de 10h à 20h - Tarifs : 7€ adultes, 4 € enfants de 5 à 15 ans, gratuit aux moins de 5 ans, 6€ pour les groupes (à partir de 10 adultes) - 04 66 22 74 39.

Stephanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “IMMERSION : 17 ans après, le Musée Haribo d’Uzès régale toujours les gourmands”

  1. J’ai visité Haribo il y a qlq années avec mes filles. Alala ca leur a plu autant que disney! Elles n’en croyaient pas leurs yeux, tellement de bonbons osu leurs yeux. Nous sommes d’ailleurs reparti avec pas mal de paquet en souvenir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité