Faits DiversFaits divers.

BESSEGES : Toujours introuvable, le mystère demeure autour du père de famille

Le jeune homme âgé de 21 ans est soupçonné d'avoir tué son bébé. Il est activement recherché par les gendarmes. Photo DR/

Il y a trois jours, un terrible fait divers frappait la commune de Bessèges dans le Gard. Amaury, un jeune père de famille de 21 ans, jetait son fils à terre après s'être disputé avec sa compagne. La raison de sa colère ? Une querelle futile autour d'un pot de crème solaire. Le nourrisson de huit mois en est mort.

Soupçonné d'infanticide, le père a choisi de prendre la fuite, immédiatement, à travers la forêt qui entoure la commune. Torse nu, seulement vêtu d'un sarouel noir et de sandales, on pouvait imaginer que la fuite tournerait court. C'est tout l'inverse qui est en train de se produire. Pourtant traqué par une soixantaine de gendarmes, par un hélicoptère, par une équipe cynophile, l'homme est toujours introuvable. 72 heures après les faits, il semble s'être volatilisé. De multiples questions se posent : comment cet étudiant en histoire, qu'on dit certes débrouillard dans la nature, parvient-il à se nourrir ? Comment parvient-il à déjouer tous les dispositifs mis en place pour le retrouver ? Bénéficie-t-il de complicités ? A-t-il mis fin à ses jours ? Beaucoup de questions auxquelles les enquêteurs tentent de répondre.

Joint par nos soins, le Procureur de la République de Nîmes, Robert Gelli, apporte des précisions sur l'enquête :"Pour le moment, aucune information judiciaire n'a été ouverte. Il se pourrait qu'elle le soit prochainement. J'attends un jour ou deux." Concernant le dispositif mis en place pour retrouver le père de famille, le Procureur confirme que celui-ci a été allégé :"Il ne reste plus que les enquêteurs sur le terrain". A suivre...

 Stéphanie Marin & Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “BESSEGES : Toujours introuvable, le mystère demeure autour du père de famille”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité