Actualité générale.Actualités

SÉCHERESSE : Le Préfet du Gard place le Nord du département en vigilance renforcée

Hugues Bousiges, le préfet du Gard, a réuni pour la cinquième fois de l'année, le comité sécheresse pour faire le point sur la situation hydrologique dans le département. Résultat...

La pluviométrie de juillet a été conforme aux " normales " mais a été concentrée sur le début du mois. Depuis, les températures élevées associées aux vents forts ont augmenté le phénomène d'évaporation-transpiration. Les pluies récentes n'ont pas été suffisantes pour inverser la tendance.

Ainsi, le niveau des nappes souterraines continue de décroitre rapidement, atteignant, sur certains points de la Vistrenque et de l'Urgonien, les valeurs les plus basses de ces dix dernières années. Les bassins versants des Gardons, du Vidourle et de l'Hérault présentent également des débits en baisse, atteignant les seuils d'alerte. Pour la Cèze, le soutien d'étiage du barrage de Sénéchas permet d’assurer un débit satisfaisant pour le moment.

Certaines communes commencent à connaître des difficultés dans leur approvisionnement en eau potable.

Compte tenu de cette situation, le Préfet du Gard a décidé de placer en vigilance renforcée une partie du département, sur laquelle sont prises des mesures de restriction de niveau 1 des usages de l’eau. Ces mesures consistent essentiellement en l’interdiction du remplissage complet des piscines privées ; du lavage des véhicules publics et privés, à l’exception du lavage dans les installations professionnelles commerciales ; de l’arrosage des végétaux entre 8 heures et 20 heures. Des exceptions ont été mises en place notamment pour les usages agricoles, consultez le site de la DDTM 30 ou de PROPLUVIA pour en savoir plus.

==> Vigilance renforcée assortie de mesures de restriction de niveau 1 : bassins versants des Gardons, du Vidourle, de l'Ardèche et de l'Hérault, ainsi que sur les nappes souterraines de la Vistrenque et de l'Urgonien.

==> Un usage économe de l'eau est recommandé pour les bassins versants du Rhône, de la Dourbie et de la Cèze (vigilance simple).

Dans la plaine de Nîmes, seul les usagers qui sont alimentés par l’eau du Rhône ou du Vistre ne sont pas soumis à ces restrictions. Ils peuvent se rapprocher de la Mairie ou de leur fournisseur d'eau (voir facture) pour connaître la provenance de leur ressource en eau.

Attention, ces mesures sont prescrites jusqu'au 15 septembre 2012.

Ces mesures sont détaillées dans l’arrêté sécheresse qui sera affiché en mairie ou consultable sur le site PROPLUVIA et sur le site de la DDTM du Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité