NÎMES OLYMPIQUE : Les crocos rentrent bredouilles de Clermont (2-1)

Seydou Koné a ouvert son compteur ce soir mais ça n'a pas suffi. Photo DR

Le stade Gabriel Montpied de Clermont n’a pas porté bonheur aux crocos. Toujours dans l’attente de leur première victoire de la saison, les nîmois – qui ont pourtant mené au score – vont s’incliner à deux reprises, sur deux coups de tête de Mana Dembélé. Une défaite, pas encore alarmante, mais qui place le club gardois à l’avant-dernière place du classement. Méfiance…  

C’est toujours la même rengaine depuis ce début de saison. Une fois encore, Nîmes est entré idéalement dans son match. Si parfaitement que dès la première minute, Koné ouvre le score sur un bon service d’Ogounbiyi. Malheureusement, l’attaquant nîmois est signalé hors-jeu. Ce n’est que partie remise. Un quart d’heure plus tard, Parpeix adresse une transversale parfaite à Robail, sur le flanc gauche. Le milieu de terrain nîmois centre entre un défenseur clermontois et son gardien. Les deux joueurs sont surpris. Koné beaucoup moins. L’avant-centre nîmois ouvre son pied pour inscrire son premier but de la saison à la 19eme minute.

La suite du match va être beaucoup moins rose pour les crocos. Piqués au vif, les joueurs du Clermont Foot se réveillent. A la 35eme minute, Rivière adresse un centre presque anodin en direction du but. Le ballon, qui semble un peu long, passe au-dessus de Merville et sa défense. Dembélé, au deuxième poteau, parvient, de la tête, à redresser le ballon qui lobe le portier nîmois. La balle se loge sous la barre. A la mi-temps, c’est sur un score de parité que les deux équipes rejoignent les vestiaires.

En seconde période, les clermontois font ce qu’il faut pour assurer leur première victoire de la saison. A la 63eme minute, les joueurs de Régis Brouard tirent un corner en deux temps. Dembélé, encore lui, placé à hauteur de la ligne des six mètres, hérite d’un centre parfait et donne un bon coup de tête dans le ballon. Merville, pris à contre pied, ne peut rien faire. La suite du match sera hachée, marquée par des fautes à répétition. Nîmes retrouve tout de même la possession de balle mais ne réussira pas à revenir à la marque. Le coup de sifflet final de l’arbitre Franck Schneider signe la deuxième défaite des crocos en trois journées et relègue un peu plus le Nîmes Olympique dans les profondeurs du classement. Victor Zvunka, dont vous pourrez lire le portrait dimanche matin, rentre aux vestiaires déçu : « Mon équipe a manqué de punch, explique-t-il après la rencontre. C’est dû aux prolongations disputées mardi, en Coupe de la ligue, contre Monaco ». Le prochain match, encore à l’extérieur, se jouera vendredi 17 août à Sedan. En souhaitant que l’issue de cette prochaine rencontre soit plus favorable aux nîmois.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>