LANGUEDOC-ROUSSILLON : La récolte viticole en baisse de 14% par rapport à 2011

Les prévisions ne sont pas au beau fixe. Selon une estimation de la préfecture du Languedoc-Roussillon, la récolte viticole dans la région devrait se voir amputer de plus de 12 millions d’hectolitres, soit moins 14% comparé à la vendange 2011.

Une perte qui s’expliquerait par l’apparition de coulures en fin de nouaison (la période lors de laquelle se forment les grappes), particulièrement sur Grenache et Merlot. Un phénomène directement lié aux conditions fraîches et humides pendant la floraison. D’un autre côté, la chaleur et les vents humides maritimes ont également contribué au développement de maladies cryptogamiques (champignons).

Si l’on regarde de plus près dans chaque département du Languedoc-Roussillon, ce sont les Pyrénées-Orientales qui devraient enregistrer la plus petite baisse passant de 1 million d’hectolitres en 2011 à 900 000 en 2012. Le Gard, lui, passe de 3,5 millions d’hectolitres en 2011 à 3,1, l’Aude de 4,3 millions d’hl à 3,7. Et enfin l’Hérault perd 900 000 hl (5,9 en 2011 à 5 en 2012.)

Au plan national, la tendance est aussi à la baisse. La production française de vin porterait cette année sur 44,13 millions d’hectolitres (contre 46,7 prévus le 1er juillet 2012), en fort repli par rapport à la production 2011 (50,9 millions d’hectolitres), et inférieure de 5% à la moyenne quinquennale de 46,47 millions d’hectolitres.

S.Ma

Partager