HÉRAULT-GARD Escroquerie aux cartes bancaires, six suspects mis en examen

D’après les informations de nos confrères de France 3, six hommes soupçonnés d’escroquerie aux cartes bancaires auraient été mis en examen par un juge d’instruction de Montpellier. 
Les six suspects ont été interpellés mercredi dernier, soit le 5 septembre, par les policiers de la section économique et financière de la SRPJ de Montpellier. C’est dans l’Hérault que ces hommes ont mis leur plan d’arnaque aux cartes bancaires à exécution cet été. Mais au mois de juin, le Groupement d’intérêt économique (GIE) des cartes bleues a repéré des anomalies chez quatre des escrocs présumés qui venaient d’acquérir un terminal électronique et qui multipliaient des opérations importantes, dont 200 paiements avec des cartes bancaires le même jour.

En moins de deux mois, deux des hommes, des Roumains âgées de 32 et 38 ans domiciliés à Sète dans l’Hérault, ont utilisé un millier de fausses cartes bleues, dont l’ensemble des codes avaient été piratés aux États-Unis, au Canada et en Asie, à l’insu de leurs utilisateurs. Les données confidentielles étaient ensuite dupliquées sur des cartes vierges et réutilisées. Les cartes bleues piratées ont permis aux individus d’empocher 600.000 euros. Une somme rondelette investie dans des voitures et des montres de luxes ainsi que dans des armes.

Les deux Roumains ont été écroués. Les autres, un conseiller en gestion, un équipementier moto, un forain et un garagiste spécialisé dans la vente de pièces détachées pour des véhicules et des bateaux, âgés de 36 et 38 ans, domiciliés à Sète, Nézignan-l’Evêque dans l’Hérault et à Alès dans le Gard ont été placés sous contrôle judiciaire.

Les investigations vont se poursuivre car d’autres commerçants seraient impliqués dans cette vaste escroquerie.

S.Ma

 

Partager