Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

IMPÔTS LOCAUX : Dur, dur d’être un Nîmois !

Sur son site Internet (suivre le lien), le forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales vient de publier un tableau sur la fiscalité dans les 41 villes françaises de plus de 100 000 habitants. Un constat s'impose : Nîmes figure dans les hauteurs du classement. Mais, contrairement au football, ceci n'est vraiment pas une bonne nouvelle pour les nîmois.

La taxe d'habitation, par exemple. La capitale du Gard décroche une deuxième place au classement avec un taux de 40,10 juste derrière Lille et ses 45,65. Concrètement, selon les calculs de cette étude, un couple de Nîmois, avec deux enfants, au revenu moyen et propriétaire de son logement, paiera sa taxe d'habitation 1 219 euros contre 1199 euros l'an dernier (hausse de 1,6%). Un chiffre conséquent qui s'explique par les équipements, travaux... engagés par le mairie. Dans le même temps, un couple de Parisiens qui respecte les mêmes conditions citées ci-dessus devra verser 449 euros pour sa taxe d'habitation, presque trois fois moins. Maigre lot de consolation, d'autres villes de la région comme Montpellier et Perpignan connaissent le même sort : 1 214 euros pour Montpellier et 1 123 euros pour Perpignan.

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “IMPÔTS LOCAUX : Dur, dur d’être un Nîmois !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité