A la uneCultureFéria de Nîmes.Santé.Société

FÉRIA DE NÎMES : Premiers contrôles routiers et premiers sourires !

Hier, en fin d'après-midi, un dispositif policier était placé devant le stade des Costières. Un mot d'ordre : la prrévention !

Hier à 18 heures, devant le parking du stade des Costières à Nîmes, une petite dizaine de policiers arrête les voitures. Une à une. Quasiment personne n’échappe au dispositif mis en place par les forces de l’ordre. Dans les voitures, les visages sont figés. Pourtant, après quelques minutes, les chauffeurs repartent avec la banane et se félicitent presque d’avoir été arrêtés. Explications…

Dans sa voiture, un quadragénaire est sommé par les policiers de s’arrêter. L’homme ralentit, se met à l’écart, tend son bras vers la boite à gants probablement pour prendre les papiers de son véhicule. Il n’en a pas le temps. Un représentant de la Sécurité Routière s’approche de la vitre du conducteur: « Bonjour monsieur, on mène une action pour sensibiliser les conducteurs contre les dangers de l’alcool pendant la Féria ». Subitement, son interlocuteur respire, se détend. Le dialogue s’installe. On rappelle au chauffeur que celui qui conduit est celui qui ne boit pas. L’homme acquiesce et est tout heureux de recevoir un éthylotest (obligatoire depuis le 1er juillet 2012, NDLR) ainsi qu’un flyer sur les dangers de l’alcool. « Merci beaucoup », lance-t-il avec un grand sourire aux lèvres en quittant le contrôle de police.

Julie Bouaziz et Marianne Crépin rappellent, avec le sourire, que celui qui conduit ne boit pas.

Cette opération de sensibilisation aux dangers de l’alcool pendant la Féria a été impulsée par la Préfecture du Gard, représentée hier par la Directrice de cabinet du Préfet, Julie Bouaziz. Autour d’elle, Gil Andreau, Directeur Départemental de la Sécurité Publique et Marianne Crépin, déléguée à l’hygiène et à la sécurité routière à la Ville de Nîmes. Tous sont présents pour veiller à ce que ce début de Féria se passe dans les meilleures conditions possibles, comme le confirme Julie Bouaziz : « L’objectif est que la Féria ne tourne pas au drame. C’est pour ça qu’on répète que celui qui conduit est celui qui ne boit pas. Ce message de prévention est indispensable. On a eu 55 morts sur les routes depuis le début de l’année et encore un aujourd’hui ». (Suivre ce lien) Et pour éviter un nouvel accident tragique, des moyens ont été mis en place : « Les gendarmes vont venir en zone police pour procéder à des contrôles routiers. Au total, 300 policiers et gendarmes seront mobilisés en plus des policiers locaux », détaille la Directrice de cabinet du Préfet.

Comme les années précédentes, un espace santé repos est mis à la disposition des chauffeurs, histoire de boire un café ou de se reposer quelques instants avant de prendre la route. Même nos voisins espagnols, souvent nombreux pendant la féria, auront le plaisir de trouver deux de leurs compatriotes. Deux policiers, venus de Catalogne et de Madrid, afin de faciliter les échanges. Tout a été bien pensé pour éviter un drame. A défaut des verres d’alcool, ce sont les cartes qui sont désormais entre les mains des automobilistes.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité