A la uneActualité générale.Actualités

JOURNÉES DU PATRIMOINE : Le château d’Espeyran dévoile ses charmes à un large public

Le château d'Espeyran

Il fait bon se promener dans les allées du château d’Espeyran à Saint-Gilles, ce dimanche après-midi, seul moment d’ouverture du site pendant les journées du patrimoine. Le soleil est radieux, le décor somptueux. Le parc de 13 hectares offre aux visiteurs une flore remarquable, une verdure apaisante. Ce dimanche, près de 600 personnes ont franchi les grilles du château, une demeure qui appartient à l’Etat et qu’il n’est pas possible de visiter le reste de l’année sauf lors de manifestations ponctuelles.

La cuisine du château d'Espeyran

On entre dans ce lieu chargé d’histoire par une allée principale, bordée de sapins, qui mène au château. On passe devant une réserve archéologique qui rappelle que dès le VIeme siècle, les grecs ont vécu sur ce site. A l’entrée de ce domaine acquis en 1791 par Guillaume Sabatier, un homme d’affaires montpelliérain, on trouve une grande cour pavée. Par l’une des fenêtres qui donne sur la cour, une cuisine, qui se trouve dans l’une des ailes du château, permet de se rendre compte de la vie d’une famille bourgeoise du XIXeme siècle. Dans cette pièce, le temps semble figé. Les casseroles en cuivre accrochées au mur, les hauts fourneaux, les imposantes cheminées évoquent le passé. Plus loin, dans une pièce qui sert aujourd’hui de garage, on tombe sur des carrosses de toutes sortes, des « breaks de chasse » ou « d’écurie », qui étaient tirés par les chevaux.

Enfin, on parcourt les différentes pièces du rez-de-chaussée du château d’Espeyran avec les yeux écarquillés. Là, un lieu de prière. Ici, une salle de réception. Des pièces parfaitement harmonisées et décorées. Seul regret : il était impossible de prendre des photos de l’intérieur du château. Comme si la beauté du lieu ne devait rester que dans les têtes.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité