Actualité générale.Actualités

GARD Attention, brûler des végétaux coupés nécessite quelques précautions

Photo d'illustration.

Le préfet du Gard, Hugues Bousiges, rappelle que le brûlage des végétaux à l’intérieur et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois et forêts est strictement réglementé.

Le risque d'incendie de forêt est encore important en cette fin de saison estivale dans certaines parties du département du Gard du fait du dessèchement de la végétation et de la récurrence d’un vent augmentant les vitesses de propagation des feux.

Après le 15 septembre 2012, le brûlage de végétaux coupés demeure ainsi interdit :

·      en période de sécheresse (temps sec depuis plus de deux semaines avec vent fréquent),

·      en présence d’un vent d’une vitesse supérieure à 20 km/h (vent supérieur à force 3 sur l’échelle de Beaufort),

·      lorsqu’il existe des solutions alternatives d'élimination des rémanents de coupe facilement accessibles (proximité d'une déchetterie acceptant les déchets verts),

·      lorsqu’il ne s’inscrit pas dans le cadre de la réalisation du débroussaillement réglementaire qui s’impose à certains propriétaires.

Par ailleurs, le maire est légitime pour interdire tout brûlage de végétaux sur le territoire de sa commune s’il considère que les conditions l’exigent. Dans certaines communes du Gard, le brûlage de végétaux coupés pourra être interdit même après le 15 septembre, selon les conditions météorologiques locales.

Où se renseigner ?

Auprès de sa mairie avant d’envisager toute action de brûlage.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité