A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES : le Tram’Bus sur de bons rails !

Délibération au conseil d'agglomération lundi soir. Photo DR/C.M

L'agglomération Nîmes Métropole a validé hier l'extension de la ligne  1 du Tram'Bus vers le quartier Hoche-Serman ! Un "ouf" de soulagement  pour la majorité UMP : le transport en commun est loin de faire l'unanimité auprès de certaines associations écologistes et de commerçants nîmois.

"Cela a été très très difficile", soupire Vivian Mayor, qui assure néanmoins que " le jeu en valait la chandelle". Hier soir, cet élu UMP en charge des transports de Nîmes Métropole, ainsi que l'ensemble des conseillers communautaires, ont adopté l'extension de la ligne 1 du Tram'Bus vers le quartier de Hoche-Serman.

Une étape supplémentaire dans la réalisation du projet TCSP (transports en commun en site propre), portée par l'agglomération. Une collectivité qui depuis 2001, date de sa création, assure la compétence des transports, détenue autrefois par la municipalité.

Samedi, le Tram'Bus baptisé " Tango+", sera inauguré sur le Parvis des Arènes. Il desservira, dans un premier temps, un axe Nord-Sud en reliant les Arènes à l'A54. Ce projet et ses modalités d'application n'ont pas fait unanimité, hier soir, au conseil. Le maire DVD de Poulx, Bernard Rous, s'est abstenu. En cause : l'augmentation des avenants pour les travaux d'extension qui, selon lui, ont été "irrégulièrement commandés et exécutés".

"Une aberration totale"

Cette fronde, n'est pas sans rappeler celle d'associations nîmoises, qui par le biais de recours, ont fait piétiner le projet. Outre son "coût exorbitant" (soit 58 millions d'euros), ce "bus va vider le centre ville de ses habitants ", alerte à Alain Descroix, président de l'association A.R.B.R.E.S. Des consommateurs attirés par une périphérie, parsemée de centres commerciaux. De quoi "tuer le commerce de proximité (…) C'est une aberration totale".

Frédéric Farneti, président de l'association de commerçants Montcalm République est moins inquiet : "Je pense que cela va nous ramener de la clientèle, des touristes…" Même si il reconnait que "nous ne pouvons pas concurrencer les grandes enseignes", le commerçant veut jouer sur l'image carte postale de Nîmes.

L'argument "écolo" de ce Tram'Bus, qui fonctionne à 85% avec du Gazole, ne satisfait pas le président de l'association A.R.B.R.E.S qui appelle les citoyens à "utiliser plus souvent leur vélo". Ce à quoi l'élu communautaire répond : "le Tango+ pollue beaucoup moins qu'un transport au gaz naturel".

" Qui vivra verra", conclue Frédéric Farneti, qui espère fortement que, cette fois-ci, ce projet ne tombe pas en rade !

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES : le Tram’Bus sur de bons rails !”

  1. Et donc l’agglomération Nîmes Métropole votait l’extension d’un trambus avant même la decision de justice tant attendu… Tout celà à l’allure d’un forcing.
    Dommage pour eux la justice ne s’est pas laissé intimidé.

    Lorqu’on s’est pris autant de revers juridique en 3 ans tout en gaspillant l’argent des Nîmois on ferai mieux de faire profil bas et de ne pas sortir de nouvelle bêtise.

    Il est temps que les Nîmois demande des dommages et intêret a monsieur fournier et ses amis promoteur. Un tel degrès d’incompétence à ce niveau de résponsabilité est unefaute grave !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité