Actualité générale.Actualités

CÉVENNES Le « Cabri d’Or » met sa région à l’honneur

Le "Cabri d'or" 2011. Photo DR/

L'Académie cévenole récidive le 19 octobre avec la 26ème édition du "Cabri d'Or" ! Ce prix littéraire, attribué loin des salons chics de Paris, a pour but de satisfaire des habitants férus de culture et de promouvoir la région des Cévennes. Une contrée qui séduit depuis des siècles au-delà de ses frontières…

"Il n'y a pas beaucoup de prix littéraires comme celui-ci ! En France les prix sont décernés à Paris, comme le Prix Goncourt ou Renaudot". Jérome Caïa, académicien et organisateur de la 26ème édition du "Cabri d'Or" plante d'emblée le décor de l'évènement culturel. Un événement "singulier", pérennisé grâce à la demande pressante des Cévenols. Un peuple, "fier de son patrimoine" et épris de littérature : " de 2006 à 2009, le concours s'est arrêté. Et ce sont les gens qui n'ont pas cessé de réclamer sa réorganisation", poursuit Jérome Caïa.

Depuis 2010, c'est ainsi l'Académie cévenole, l'Agglomération du Grand Alès, la librairie Sauramps en Cévennes et la municipalité d'Alès qui organisent cette manifestation culturelle. La 26ème édition se tiendra vendredi 19 octobre, salle des états, à la mairie d'Alès.

Onze œuvres sont en compétition, parmi lesquelles : «L’écolo, le pollueur et le paysan» de Louis Givelet ; «Lieux de mémoire des Cévennes» de Patrick Cabanel ou encore «Il vous l’dirait pas» de Ludovic Labastrou. "On n'est pas obligé d'être des Cévennes pour participer au concours", précise Jérome Caïa. Cependant "il faut impérativement parler de la région".

Textes romanesques, de fiction, historiques ou sociologiques… Tout est accepté ! Le jury présidé par Marion Mazauric, créatrice dans le Gard des éditions "Au diable Vauvert", décernera le "Cabri d'Or", avec son chèque de 5000 euros qui l'accompagne !

Depuis 1984, le but du "Cabri d'Or" est resté le même : satisfaire les Cévenols et  promouvoir leur patrimoine. Cette région de caractère est héritière d'une riche et tumultueuse histoire qui a connu sont point d'orgue avec la fameuse guerre des Camisards.

Contrée très attractive, Jérome Caïa et d'autres, ne manquent pas de rappeler le périple d'un certain "touriste" dénommé Robert-Louis Stevenson ! L'Ecossais, auteur du best-seller "Dr Jekyll et Mr Hyde", effectua durant 12 jours un voyage dans les Cévennes qui donna naissance à l’œuvre "Voyage avec un âne dans les Cévennes" (Travels with a Donkey in the Cévennes) ! Décidément, cette région n'a pas fini de nous livrer toutes ses surprises…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité