A la uneActualité générale.Actualités

PORTRAIT DU DIMANCHE Michèle Aubertin et sa Youpy Couette consacrées au Concours Lépine

Michèle Aubertin, 52 ans, a remporté la médaille d'or du concours Lépine dans la catégorie Nature et Art de vivre. Photo DR/S.Ma

C'est une idée que Michèle Aubertin a eu il y a dix ans, comme ça, par soucis de commodité. Parce qu'on a pas forcément une grande machine à laver chez soi et qu'amener sa couette dans un pressing coûte en temps et en argent. Alors, on laisse passer le temps mettant à la corbeille les précautions d'hygiène. Habituée du système D, adroite de ses dix doigts, la Villeneuvoise, employée polyvalente de l'Autogrill à Tavel, trouve la solution. "J'ai coupé une couette en quatre. Et puis, j'ai cousu des bandes de Velcro sur un côté des quatre parties." La couette divisible est née aussi facilement que cela. Une idée révolutionnaire qui permet à tout un chacun de laver à volonté l'ensemble ou une partie de ce morceau de tissu douillet mais imposant.

Sa famille, ses amies les plus proches, tous ont droit à un exemplaire de la couette améliorée. "Lorsque j'ai créé cette invention, ce n'était que pour me rendre service. Et puis, en parlant de cette couette, on m'a lancé l'idée de déposer un brevet." Et pourquoi pas ? C'est ainsi qu'en 2007, Michèle Aubertin protège son prototype qu'elle nommera la Youpy Couette en l'inscrivant à l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) de Marseille. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais non. Année après année, la Villeneuvoise cherche de nouvelles idées, remplace par exemple le Velcro "beaucoup trop bruyant et peu résistant" par des boutons de toutes les couleurs ou des pressions. Et de fil en aiguille, toujours poussée par ses proches, la Mac Gyver gardoise se lance le défi de participer au concours Lépine qui récompense les meilleures inventions depuis 1901.

C'est ainsi que du 7 au 17 septembre, Michèle Aubertin s'est retrouvée dans les stands de la Foire Européenne de Strasbourg a présenté sa Youpy Couette. "Je voyais des gens qui avaient des inventions ultra compliquées, très techniques. Et moi, je n'avais que ma couette. Je me suis dis : "Mais qu'est-ce que tu fais là ?" Et pourtant..." Et pourtant, durant ces dix jours, la Youpy couette a fait sensation et a renvoyé les autres inventions à la figuration. Car Michèle, 52 printemps sous la couette, a remporté la médaille d'or de l'association des inventeurs et des fabricants français du concours Lépine dans la catégorie Nature et Art de vivre et cela face à 142 candidats. Ah, ça force le respect !

L'avenir de la Youpy Couette

Le diplôme en poche, la médaille autour du cou, reste à savoir ce que la créatrice va faire de son invention ? "Si avant de participer à ce concours j'avais dans l'idée de créer ma petite entreprise, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ce sera trop de soucis. Non je pense, c'est en tout cas ce que l'on m'a conseillé à Strasbourg que je vais louer le brevet, ce qui me permettra de préparer la retraite." En plus de la presse, Michèle Aubertin a déjà été approchée par "une grande maison de textile française" dont elle taira le nom puisque "rien n'est fait encore. Je me laisse le temps de réfléchir", histoire qu'elle ne se fasse pas couper "Lépine" sous le pied !

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité