Actualité générale.Actualités

NÎMES : Le procureur Gelli, en tête à tête avec la presse

Hier soir, le procureur Robert Gelli, fraîchement nommé au parquet de Nanterre, a rencontré une dizaine de journalistes du club de la presse, dans le sublime hôtel 'La Maison de Sophie'. Le magistrat s'est prêté a un jeu de questions/réponses : avenir professionnel, rapports avec les médias et retour sur quelques affaires passées… Il nous dit tout ! 

Une lumière tamisée, de confortables fauteuils d'époque et un service d'hôtel irréprochable… Hier soir, le club de la presse a mis les petits plats dans les grands pour rencontrer Robert Gelli, procureur au parquet de Nîmes. Le rendez-vous, à 'La maison de Sophie', conçue Louis Poinsot, est à la fois formel et informel, intime et public. Délicat exercice... Mais Robert Gelli, n'appréhende pas les médias. Ou du mois, ne les appréhende plus. Celui qui forme aujourd'hui les nouveaux procureurs au "médiatrainning" a su, tout au long de sa carrière, apprivoiser micros et caméras !

Robert Gelli, l'actuel procureur de la République de Nîmes nommé à Nanterre. Photo DR/S.Ma

Après 10 ans, de bons et loyaux services dans la petite Rome française, Robert Gelli devrait d'ici décembre s'installer au parquet de Nanterre. "Oui, j'ai hâte! Même si je me suis régalé ici", avoue le magistrat, qui a actuellement sous sa direction 12 substituts, contre 34 dans le chef-lieu des Hauts-de-seine. Outre l'importance du parquet, Nanterre est aussi sous les feux des projecteurs après le départ du procureur Courroye, proche de l'ancien président Sarkozy, qui a pris en octobre, ses fonctions d'avocat général auprès de la cour d'appel de Paris. Une "mutation sanction", suite à l'affaire qui l’opposait à la juge, Isabelle Prévost-Desprez, dans le très médiatique dossier Bettencourt. " Je ne suis pas encore dans le trip, comme on dit", déclare-t-il.

Les yeux rivés sur le procureur, les journalistes lui font remarquer, cette "évolution de carrière". Un avancement qui arrive, pour cet ancien conseiller de Jospin, au bout de 10 années de travail. Un rapport avec les dix années de gouvernance UMP ? Certaines langues perfides répondraient que oui…

"Une information mal dite est une information mal reconstruite"

Concernant ses relations avec la presse, Robert Gelli explique : "le métier de procureur est un métier difficile. C'est le porte-parole de la République, le seul à pouvoir parler lorsqu'une enquête est en cours". En France, le procureur représente "le ministère public". C'est lui qui décide si une affaire, qui lui est présentée par les autorités, doit être poursuivie ou non. Aujourd'hui, avec la nébuleuse médiatique, le dictat de l'information continue et la rapidité fulgurante des réseaux sociaux, les magistrats peuvent se laisser surprendre par les joies du direct ou par une information "sensible" diffusée dans les médias.

"Il faut que l'on soit présent pour bien communiquer. Une information mal dite est une information mal reconstruite", rajoute Robert Gelli. Et de prendre l'exemple de la "bouleversante" affaire Océane, cette petite fille de 8 ans, violée et tuée à Bellegarde. "Un homme s'est présenté un jour au poste de police. Il avait entendu, par voie de presse, que j'allai faire passer des tests ADN à tous les hommes de la ville ! Il a dit aux policiers qu'il avait bu et qu'il ne savait plus ce qu'il avait fait le samedi soir. Le soir même, je vois un bandeau "Urgent", sur LCI, stipulant qu'un toxicomane s'était rendu (…) Et là je suis rentré dans une colère folle ! ".

Par la fixation de points presse réguliers, d'échanges de contacts téléphoniques, le procureur de Nîmes a tissé des relations avec toute la presse locale. "Je n'ai jamais vraiment eu de surprises avec les médias, de choses mal retransmises", note Robert Gelli. "Je tiens d'ailleurs à préciser une chose : mon numéro, c'est mon téléphone personnel ! Donc n'essayez pas de l'utiliser pour contacter ma remplaçante, Laure Beccuau, ça ne marchera pas ! ", plaisante-t-il.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité