A la uneActualité générale.ActualitésSanté.Société

GARD : Gros succès pour l’opération petit-déjeuner de l’association Trisomie 21

A gauche, Guillaume, 25 ans et son ami Rémy, 26 ans

Dès 4h30 ce dimanche matin, près de 200 bénévoles de l’association Trisomie 21 Gard se mobilisent sur le parking du Parc des Expositions de Nîmes. En file indienne, ils travaillent à la chaîne et préparent les 6 000 petits déjeuners qui seront livrés pendant toute la matinée dans 160 villes du département. Cette même organisation, quasi militaire, a eu lieu au même moment à Alès et Bagnols-sur-Cèze. Dans les sacs, les bénévoles préparent un petit déjeuner copieux : viennoiseries, céréales, café, thé, chocolat, pain, beurre, confiture, pomme, une surprise pour les enfants ainsi qu’une rose pour les femmes. Rien n’a été oublié.

Marlène, Guillaume et Rémy livrent un petit-déjeuner à un particulier

Puis, à 7h30, les premières voitures partent en direction des différents quartiers nîmois et des villes avoisinantes pour livrer les petits-déjeuners. Munie de son plan, Marlène charge son coffre en compagnie de son fils Guillaume et de son ami Rémy. Ils montent dans la voiture et filent pas très loin du Parc des Expositions, vers l’avenue Pierre Gamel. « Ce matin, on s’est arrêté là, dit-elle en désignant du doigt l’Hôtel de Police. On a livré une quinzaine de petits-déjeuners aux policiers. Ils ont même organisé une petite réception en notre honneur. Guillaume a dit quelques mots », explique-t-elle. Après l’uniforme des policiers, c’est cette fois les pyjamas des particuliers que les bénévoles découvrent. A peine réveillés, ils patientent sur le pas de leur porte, recevant des mains de Rémy et de Guillaume de quoi bien se réveiller.

De retour au quartier général, Jacques Marion, l’un des responsables local de cette association nationale, explique le but de cette journée : « On a envie de faire connaître cet handicap encore trop méconnu. Les gens supposent que les personnes atteintes de trisomie 21 sont juste gentilles alors qu’elles ont des compétences et qu’elles peuvent travailler ». A voir Rémy et Guillaume s’activer dans tous les sens et préparer les sacs des petits-déjeuners, on le croit sur parole.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité