Actualité générale.Actualités

SALON MIAM D’ALÈS : Zoom sur Nathalie Perier, productrice de Pélardons

Nathalie Perier, productrice de pélardons

Elle est le sourire du salon Miam qui se tient jusqu’à lundi au Parc des Expositions d’Alès. Nathalie Perier, 44 ans, est une productrice de Pélardon que vous ne pouvez pas manquer. On trouve son stand, sous un chapiteau placé à l’entrée du salon, au milieu des autres produits IGP des Cévennes : miels, vins, oignons, châtaignes… Cette courageuse productrice de Saint-André-de-Valborgnes tient une exploitation en Groupement Agricole En Commun – GAEC – avec son mari, spécialisé dans le miel, et son fils dans l’élevage de porc. Auprès de ses cinquante chèvres, elle travaille plus de 12 heures par jour, sept jours sur sept. « Les chèvres ne prennent pas de vacances », sourit-elle. Ce rythme, la gardoise l’a adopté depuis 2007 et en semble ravie : « Ce métier me plaît énormément parce qu’il faut à la fois être commercial, fromager et donner naissance aux chèvres. Il n’y a pas de routine ».

Le lait de ces chèvres, qui ont toutes un prénom, lui a permis de remporter le prix national de la dynamique agricole en 2010, d’avoir un stand pendant la féria de Nîmes, de participer à l’Estivale de Montpellier et même de se faire inviter au Parlement Européen à Bruxelles. « C’était impressionnant ! », se souvient Nathalie. Le visage de Nathalie est d’ailleurs peut-être familier pour certains d'entre vous : elle était jury de l’émission Masterchef lors de l’épisode qui s’est tourné cette saison sur le splendide site du Pont du Gard. Cette notoriété qui lui est tombée dessus sans qu’elle le cherche, Nathalie n’en abuse pas et continue de se rendre sur les marchés pour vendre ses fromages. Chaque matin, de 8 heures à midi, 365 jours par an, elle invite également ceux qui le souhaitent à venir chercher les pélardons frais et, si le cœur leur en dit, à visiter son exploitation. En toute simplicité. Un trait de caractère qui colle bien à la peau de Nathalie.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité