Actualité générale.Actualités

CCI DE NÎMES Comment gérer la trésorerie et le financement des entreprises en période de crise ?

 

Dans le cadre de sa mission de soutien aux entreprises, et suite à la diffusion du guide « anti-crise », la CCI Nîmes a organisé, mardi soir, une conférence sur le thème de la gestion de trésorerie et du financement des entreprises en période de crise.

 

CCI de Nîmes le 20 novembre 2012. Photo DR/

Pour tenter d’apporter des éclairages aux entreprises qui étaient venues en nombre, Henry Douais, Président de la CCI Nîmes, accompagné de Jean-Yves Garcia, trésorier de la CCI et de Catherine Dumont, Présidente du Conseil Régional de l'Ordre des Experts Comptables de Montpellier, a dans un premier temps donné la parole à Agnès Bricard, Présidente du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables. Celle-ci tenait à être présente à cette conférence afin de présenter aux participants deux actions majeures en faveur des entreprises (TPE/PME principalement) :

- L’assurance santé -  qui a été développée en collaboration avec le Conseil National des Barreaux - qui permet de souscrire un contrat destiné à couvrir les honoraires des experts de crise (non seulement ceux de l’expert-comptable et de l’avocat de l’entreprise, mais également les mandataires ad hoc ou conciliateurs,...)
- Un partenariat développé avec des banques afin de faciliter l’obtention de financements en besoin de trésorerie de moins de 25 000 € pour les TPE, financements aujourd’hui très difficiles à obtenir.

Michel Dubois d’Enghien, Directeur Général du Groupe BaSE 10, a ensuite poursuivi la conférence sur la thématique de la relation complexe, et pourtant hautement stratégique, entre la TPE/PME et la banque. A travers son exposé, il a mis en évidence 3 conseils à destination des entreprises :

- La communication : les chefs d’entreprises doivent comprendre le fonctionnement des banquiers et adopter leur mode de communication, à savoir celui de la communication écrite et non orale comme celui utilisé couramment.
- La mise en place avec l’aide de son expert-comptable, d’outils de pilotage et notamment des bilans structurés pour avoir un regard sur le passé, des tableaux de bords permettant d’appréhender la situation actuelle et enfin des prévisionnels afin d’envisager le futur.
- Enfin, dernier conseil, le financement bancaire : aujourd’hui les entreprises utilisent bien trop souvent, en moyen de financement, le découvert. Or celui-ci en plus d’être coûteux, n’est pas un réel moyen de financement et tendra plus à dégrader la situation.

Source : Communiqué de presse


Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité