Vauvert-Petite Camargue

THEÂTRE : ‘Les gens de 14″ se produisent à Aigues-Mortes ce samedi 1er et dimanche 2 démcebre 2012

L'association "Les gens de 14" donnera deux représentations poignantes ce samedi 1er et dimanche 2 décembre 2012.
Un siècle s'est écoulé, ils ont cru que c'était la dernière, mais on la fait toujours, la guerre. Meurtris corps et âme, déchiquetés, ensevelis, les voilà debout à nouveau ces soldats de 14-18, ici, au théâtre. Meurtris corps et âme, déchiquetés, ensevelis, les voilà debout à nouveau ces soldats de 14-18, ici, au théâtre.. Les lettres des poilus, écrites au coeur des combats, sont les témoignages poignants d'hommes jeunes et aimants, sacrifiés au feu guerrier.On y écoute les pulsations désespérées de la vie, c'est l'effroyable découverte de ce qu'est la guerre.Les lettres circulent de main en main, de voix en voix, de génération en génération...Les textes se coupent, se répondent, se lisent en miroir. Telle lettre du jeune soldat français n'est-elle pas quasiment mot pour mot celle du jeune soldat allemand ? L'angoisse et l'espérance des femmes et des enfants au-delà des frontières, les mêmes ?Les évocations des combats "La réalité dépasse notre imagination...", de la détresse des familles "Oh ! ce soir je suis tout frissonnant de tendresse, je pense à vous, je me vois seul, je me sens loin, ...", de l'espoir de paix "On n'a plus qu'une idée, je dirai même une obsession : la fin, la paix.", prennent place dans une mise en scène où l'amour fait lien. Qu'il soit filial, amical ou amoureux, ce lien fut précieux, fragile, vital. La guerre, dans sa folle mécanique, s'acharnera, en quatre ans, à le rompre.En proposant un montage poétique des lettres, Gens de 14 veut donner à entendre les mots de ces hommes, leur parole incarnée, proche, à nouveau vibrante.Que la vibration de cette parole ne se perde à jamais...

 

Samedi 1er et dimanche 2 décembre : 
Théâtre "Gens de 14" à l'espace Nicolas Lasserre à Aigues-Mortes
Samedi 1er décembre à 20h30
Dimanche 2 décembre à 17h00

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité